Covid-19 et prédictions

 

, Covid-19 et prédictions

 

 

 

 

 

 

 

 

Est-ce que des médiums, voyants ou astrologues avaient annoncé la pandémie de Covid-19 qui a envahi la planète en 2020-2021 ?

Aussi étonnant que cela est, la réponse est positive, même si ces sources sont extrêmement rares.

Il y a quelques années avant la pandémie, j’avais mis sur le présent site un texte consacré aux prédictions de la médium américaine Sylvia Browne, la principale source évoquée étant un livre de Sylvia Browne publié en français en 2006 (aux éditions AdA Inc.) : Prophéties. Lorsque la crise sanitaire s’est développée dans le monde à partir de février-mars 2020, je n’avais pas en tête la prédiction (perdue dans une masse d’autres prédictions datées qui, elles, ne s’étaient pas vérifiées) suivante extraite de ce livre et mise dans mon texte disponible depuis quelques années. Voici ce que j’avais écrit à l’époque : 

En 2020, de plus en plus de gens porteraient en public des masques chirurgicaux et des gants de caoutchouc, « par crainte d’une maladie ressemblant à la pneumonie, qui s’attaquera à la fois aux poumons et aux bronches, en plus d’être extrêmement résistante à tout traitement ». Après avoir semé la panique au cours de l’hiver, elle réapparaîtrait dix ans après. (1)    

Sylvia Browne a aussi fait état de cette prédiction dans un livre ultérieur. Voici ce qu’écrit à ce propos Jean-Michel Grandsire dans le numéro 117 de Parasciences :

, Covid-19 et prédictions« Diverses photos d’un paragraphe du livre intitulé ‘’La fin des temps’’, publié en 2008 par la voyante Sylvia Browne, font partie des prophéties sur le coronavirus qui circulent le plus. Impossible de savoir combien de fois cette prophétie a été partagée, mais un tweet de Kim Kardashian à son sujet a obtenu plus de 241 000 mentions ‘’J’aime’’. L’extrait en question, initialement publié en anglais, déclare ceci :

‘’Vers 2020, une maladie ressemblant à une forme grave de pneumonie se répandra à travers le monde, s’attaquant aux poumons et aux bronches, et résistant à tous les traitements connus. Encore plus stupéfiante que la maladie elle-même sera sa soudaine disparition et sa réapparition 10 ans plus tard, avant de disparaître pour de bon aussi rapidement qu’elle était apparue.’’ » (2)

Petit bémol : on ne peut pas parler, dans la réalité, de soudaine disparition de l’épidémie puisqu’au début 2021 l’humanité se débat encore avec ce fléau. Quant à son retour dans une dizaine d’années, rien n’est sûr bien sûr. Néanmoins, la voyante a « matché » sur la date et sur la nature de la maladie. (Elle ne parle pas, cependant, d’épidémie ou de pandémie.)  

Je ne suis pas du tout d’accord avec ce commentaire débile qu’on lit sur le progrès.fr :  

 »Il semble toutefois exagéré de prétendre que Sylvia Browne, décédée en 2013, a ainsi prédit l’épidémie de Covid-19. Outre que le passage reste très vague, la médium a plusieurs fois défrayé la chronique avec ces fausses prédictions. En 2004, à la télévision, elle avait assuré à la mère d’une jeune femme disparue que celle-ci était morte, alors qu’elle allait être retrouvée vivante neuf ans plus tard. La mère, entre temps, était décédée. Elle avait aussi annoncé par erreur la création d’un vaccin contre le sida en 2005, le déclin du mariage avant 2020 ou encore sa propre mort à l’âge de 88 ans. Mais elle avait 77 ans lorsqu’elle s’est éteinte.

Au sujet de l’épidémie de coronavirus, Sylvia Browne peut donc, au mieux, être gratifiée d’une simple coïncidence. »

Ce n’est pas parce que Sylvia Browne a fait de nombreuses prophéties datées qui ne se sont pas réalisées qu’il faut en déduire que celle qui a « matché » n’est qu’une coïncidence. En outre, parler de « passage très vague » est un comble, d’une part parce que c’est daté avec précision et d’autre part parce que le descriptif de la maladie correspond à celui de la pandémie, même si ce dernier mot n’est pas utilisé. Il n’est donc nullement exagéré, contrairement à ce qu’insinue cet individu, de dire qu’elle a prédit l’épidémie de Covid-19.

Je signale aussi que dans une vidéo diffusée sur Nuréa TV en 2019, le channel Sylvain Didelot a envisagé une possible pandémie. 

 

* Une autre prédiction est celle d’Abighya Anand, un jeune astrologue indien qui, le 22 août 2019, a annoncé sur sa chaîne YouTube, alors qu’il était âgé de seulement 14 ans, que le monde entamerait une phase difficile de novembre 2019 à avril 2020. Il s’est certes trompé en partie, puisque début 2021 nous sommes toujours en pleine crise sanitaire. Il avait dit :

« Cette période de six mois verra la propagation d’une maladie mondiale et la montée des tensions internationales. »

Au plus fort de tout, « le 31 mars marquera le point culminant de cet état, le monde étant tendu ».

Cependant, « le 29 mai, alors que la Terre s’éloignera de cette période difficile, elle marquera le déclin de la maladie mondiale, car sa propagation sera plus facile à gérer ».     

Dans la réalité, il y eut certes, à cette période de l’année, la fin de la première vague, mais il y a eu, après les vacances d’été, une deuxième vague, et depuis, la situation dans le monde ne s’était pas encore améliorée en janvier 2021.

 

* Dans un article (« Aperçu sur les pandémies ») paru en 2012 dans le numéro 177 de L’Astrologue, l’astrologue André Barbault (1921-2019) – je signale qu’il est décédé en octobre 2019, à l’âge de 98 ans, et donc juste avant la pandémie – a entrevu la pandémie de 2020-2021 :

, Covid-19 et prédictions« Il se pourrait bien que nous soyons sérieusement menacés d’une nouvelle pandémie au cap de 2020-2021, (…). »

 

* Dans « Le nouveau rapport de la CIA – Comment sera le monde demain ? », paru en 2008, on lit :

« L’apparition d’une nouvelle maladie respiratoire humaine virulente, extrêmement contagieuse, pour laquelle il n’existe pas de traitement adéquat, pourrait déclencher une pandémie mondiale. Si une telle maladie apparaît, d’ici à 2025, des tensions et des conflits internes ou transfrontaliers ne manqueront pas d’éclater.

Les détails qui suivent ont de quoi faire dresser les cheveux sur la tête. On mentionne entre autres que si une maladie pandémique se déclare, ce sera sans doute dans une zone à forte densité de population, de grande proximité entre humains et animaux, comme il en existe en Chine, et qu’en dépit des restrictions limitant les déplacements internationaux, des voyageurs présentant peu ou pas de symptômes pourraient transporter le virus aux autres continents. »    

Ce rapport de la CIA était une évaluation de la future situation planétaire et des nombreux risques à prévoir, en se basant sur des dizaines de spécialistes et des rapports d’organismes comme la CIA. Sur la chaîne Public Sénat, Alexandre Adler, qui a écrit la préface du livre, a expliqué qu’à l’époque de la rédaction de ce dernier la réflexion était que, de pandémie en pandémie, nous allions en avoir une qui allait s’étendre à la planète à cause de la mondialisation, et la CIA mettait donc en garde. A la question de savoir comment les possibilités évoquées ont pu ainsi se vérifier, Alexandre Adler a répondu que c’était parce que c’était déjà arrivé : il a évoqué Tom Clancy, qui a aussi écrit à partir de l’expertise de la CIA, qui avait raconté une épidémie d’Ébola. A l’époque, Ebola n’était pas du tout maîtrisé. (3)

 

* Origines de la Covid-19 :

Il y a trois hypothèses quant à l’origine du virus :

  1. Une origine animale (celle qui est généralement admise dans les milieux médiatiques mainstream) : chauves-souris/pangolins ou visons, sur le marché de Wuhan en Chine. C’est la thèse a priori la plus vraisemblable. 
  2. Une origine accidentelle : le virus se serait échappé du laboratoire chinois situé à proximité du marché de Wuhan.
  3. Une origine intentionnelle : « quelqu’un » aurait lâché dans la nature le virus (toujours en Chine – c’est de toute façon, comme disait Trump, « le virus chinois »), pour une raison qui reste à déterminer.

Daniel Meurois se positionne (sur la base d’une extrapolation en relation avec les scènes auxquelles il avait assisté dans les Annales akashiques quelques décennies auparavant, et qui sont relatées dans « Par l’Esprit du Soleil » et « Celui qui vient » – deux livres que j’ai) sur la troisième affirmation. Il a écrit, dans un message posté sur Facebook le 10 décembre 2020, que le virus est d’origine humaine, fabriqué intentionnellement en laboratoire « et savamment piloté de par le monde en fonction des nécessités ». Cette affirmation complotiste n’est bien sur étayée par aucune base factuelle.

Pour ma part, je n’ai aucune certitude quant à l’origine réelle du virus, sachant qu’il n’existe au moment où j’ écris aucune donnée factuelle indiscutable permettant d’affirmer objectivement que telle ou telle hypothèse est la bonne. Je me permets par contre de citer ici quelques sources « extraordinaires », parvenues à ma connaissance, ayant affirmé quelque chose à propos de l’origine du virus.

Voici, à propos de la Covid-19, l’extrait d’un message de Marie (« la Vierge ») reçu par Nicole Dhuin, le 23 mars 2020 au Centre Mexico en Berry (Département 36 – France) :

« (…) Un virus s’est échappé de l’un de ces laboratoires et certains, au lieu d’avouer leur responsabilité, l’ont rejetée sur d’innocents animaux. Je ne suis pas là pour vous dire s’il s’est échappé par négligence ou par la volonté d’un esprit mal attentionné. Les faits sont là et maintenant, c’est l’humanité entière qui doit en tirer les conséquences. » (Extrait du site de Nicole Dhuin : www.editionsdu7.fr)

Quant à la channel Rosanna Narducci, elle prétend que le virus a été implanté par les reptiliens de la planète Gya !

Et que disent les prétendus Ummites à propos du coronavirus ? Le 6 juillet 2020, Stone Gardenteapot a mis sur sa page Facebook ce qui était alors le dernier Tweet d’OAY (numéro 141 du 5 juillet 2020), qui commence ainsi :

« Au sujet de la dissémination du virus, toutes nos investigations favorisent une origine accidentelle. »

Ainsi, d’après les enquêtes « ummites » (si toutefois le dossier ummite n’est pas un gros canular), la Covid-19 a été diffusée accidentellement. Compréhension personnelle de l’événement par Stone Gardenteapot (commentaire sur sa page Facebook en juillet 2020) : virus artificiel manufacturé dans le labo P4 de Wuhan, mais sorti du labo par négligence.

 

* Les fanas et les fadas :

La crise sanitaire rend complètement gagas une foultitude d’individus, surtout sur les réseaux sociaux, sur YouTube, etc. Et les complotistes primaires de tous poils s’en donnent « à cœur joie ». 

Il y a d’abord les fanas du docteur Raoult et de l’hydroxychloroquine parée de toutes les vertus thérapeutiques. Le professeur concerné n’avait pas fait de groupe contrôle (ce qui est nécessaire dans toute approche expérimentale), mais le monsieur était sûr de lui : son médicament marche. Tout de suite, de très nombreuses personnes sont devenues des adeptes inconditionnels de Raoult, y compris de nombreuses « vedettes » du domaine des « parasciences » : Jean-Claude Bourret, Marie-Thérèse de Brosses, Didier van Cauwelaert, etc.  Une étude bidon publiée dans la revue médicale The Lancet les a « dopés » dans leur combat pro-hydroxychloroquine (et donc pro-Raoult), et ils se sont référés à des études censées confirmer son efficacité (notamment en se référant à des articles publiés sur francesoir, un site devenu un repaire de complotistes). Par contre, ils ne tiennent pas compte des études allant dans le sens contraire… C’est un cas classique de biais de confirmation.  

De nombreuses personnes par ailleurs « intéressantes » adhèrent à des thèses « alternatives » (genre « Hold up ») et se croient obligées de s’allier à la dissidence des « opprimés de l’élite ». Il est grave de constater que tant de gens ouverts aux « parasciences » (ces gens ont de nombreux « fans » sur leurs pages Facebook ou Twitter qui pratiquement tous acquiescent à leurs propos) manquent d’esprit critique (à distinguer de l’esprit de critique systématique des zététiciens). Moi, en matière de crise sanitaire et de vaccins, je regarde les prétendus « merdias » (BFMTV, CNews, LCI) – en plus, il y a de jolies journalistes –  plutôt que les foutaises des réseaux sociaux où les affirmations les plus fantaisistes sont étalées avec complaisance. Je constate que je suis l’un des rares à s’intéresser (depuis 50 ans dans mon cas) aux « parasciences » sans pour autant tomber dans le complotisme débile et entériner, comme la foultitude des gens aimant un auteur (Daniel Meurois, Jean-Claude Bourret, etc.), les posts traitant de la pandémie. Beaucoup aiment se victimiser : ainsi, Jean-Claude Bourret est parti (tout en restant un minimum sur Facebook) sur le Facebook russe (VK) car on lui a censuré, dit-il, des posts, ce que tous ses fans ont trouvé bien sûr scandaleux. (Mais peut-être que les liens qu’il donnait comportaient des infos bidons, d’où la censure.) De même, Daniel Meurois s’est inquiété (en réponse à un « fan ») que l’on puisse supprimer sa page s’il écrivait ce qu’il pensait à propos de ce qui allait se produire aux Etats-Unis. J’aurais voulu lui dire : « Pas de stress » (comme dans la publicité), car Facebook ne supprime pas une page Facebook parce qu’on a mis un petit commentaire de cette nature…         

Les fadas, eux, clament que le but recherché de la pandémie, qui pour eux a été provoquée, est de contrôler la population mondiale en injectant des micro-implants ou puces dans le vaccin. Un reportage diffusé sur BFMTV en janvier 2021 a montré des extraits de vidéos Internet de Sylvano Trotta et Christian Tal Schaller, ainsi que le compte Twitter de Kim Glow. Ces trois individus tiennent des propos irresponsables faisant état de la dangerosité des vaccins. Pour ce qui est de Tal Schaller, qui insinue que le vaccin a pour but de contrôler et tuer les gens, c’est bien dommage (il avait créé une maison d’éditions ayant publié de forts intéressants livres) mais en fait pas surprenant, compte tenu de ses prises de position anti-vaccins antérieures.

Parmi les complotistes, il y a aussi la gourelle Laura Marie recluse dans son académie virtuelle Harmonic Universe. Je lui consacre un long texte sur mon site (rubrique Spiritualité de 3ème millénaire) : LauraMarie et l’Académie Harmonic Universe. Sa newsletter datée du 15 janvier 2021 est un modèle du genre, et j’ai ajouté à son sujet, dans cet article, un commentaire auquel je renvoie. Je donne plus loin deux autres exemples de « fadas » : David Rousseau et Eloïse Al’Cyona, deux prétendus Starseeds.  

 

* La « lettre aux journalistes » et Daniel Meurois :

Le site Web de francesoir est devenu un repaire de complotistes dans lequel puisent, pour étayer leurs convictions, des tas de gens épousant les thèses en accord avec leur conception, avec une charge haineuse et irrationnelle contre les médias mainstream qualifiés par de nombreuses personnes de « merdias ».  

, Covid-19 et prédictionsDans un message daté du 26 décembre 2020, Daniel Meurois a mis sur sa page Facebook le texte, daté du 24 décembre 2020, du journaliste Frédéric Vidal, du site de france soir. La quasi-totalité des commentateurs ont entériné le contenu du texte. Il s’agit d’une violente charge contre les journalistes mainstream (ceux des « grands médias »), en leur reprochant notamment qu’ils ne disent rien de la « pédocriminalité sataniste institutionnalisée dans nos pays occidentaux » (sic), etc. Dans ce texte virulent, Vidal écrit que les journalistes laissent croire « que Biden a gagné en tout honneur et que Trump n’est qu’un mauvais perdant » :

« C’est le contraire de la vérité, vous le savez, Biden ne sera sûrement pas président. Et ce qui se passe là-bas alors que j’écris ces mots va impitoyablement déferler sur le monde et faire ‘’imploser’’ bien des démocraties occidentales. Comment pensez-vous vous en sortir ? »

On lit aussi :

« Vous ne dites rien sur la réalité de cette fausse pandémie, dont les chiffres officiels (voyez ceux de l’INSEE) montrent qu’il n’y a eu aucune surmortalité en 2020 par rapport aux décennies précédentes. Elle est pourtant le mensonge que vous nourrissez avec grand zèle chaque jour et sur lequel repose la mise en place accélérée de la dictature du nouvel ordre mondial. »

En réalité, comme le signale lefigaro.fr du 15 janvier 2021, le taux de mortalité français a augmenté de 9% en 2020 en raison de la Covid-19 :

« Le taux de mortalité global en France en 2020, gonflé par la pandémie de Covid-19, a augmenté de 9 % par rapport aux deux années précédentes, selon les données provisoires publiées vendredi par l’Institut national de la statistique (INSEE). 

L’INSEE a indiqué que le 15 janvier, un total de 667 400 décès toutes causes confondues avait été enregistré pour 2020 en France. 53 900 de plus qu’en 2019. Les taux de surmortalité les plus élevés ont été enregistrés en Ile-de-France, autour de Paris, et dans l’est de la France, deux régions particulièrement touchées par la pandémie. ‘Les décès en France ont été marqués par l’épidémie de Covid-19, a déclaré l’INSEE, ajoutant que les chiffres des décès pour la fin de l’année n’avaient pas encore été transmis.

L’institut a indiqué que le taux de mortalité plus élevé ne concernait que les personnes âgées de 65 ans et plus. Il a également indiqué que la première vague de mortalité élevée durant la phase initiale de la pandémie en mars et avril était plus courte que la seconde qui a débuté en septembre. »

 

Voici le commentaire que, en tant que dissident par rapport à la mentalité moutonnière de masse des « likers » du post de Daniel Meurois, j’ai mis sur la page de ce dernier (en réponse à un message de ce denier qui se félicitait du nombre de vues de son message) :      

« Je suis l’un des rares, ici, à ne pas partager la tonalité générale de la tirade de Frédéric Vidal, car elle est brutale et sans nuances. La vérité est le point d’équilibre entre les opposés. Comment peut-on dire que nous avons affaire à une fausse pandémie ? Allez dire cela à toutes les personnes qui, dans le monde, ont perdu des proches (330.000 morts aux Etats-Unis, plus de 60.000 en France, etc., etc.). 

De plus, comment peut-on affirmer que Biden n’a pas gagné ‘’en tout honneur’’ et que Trump n’est pas un mauvais perdant (ce qu’il a réellement été) ? C’est cela le contraire de la vérité. Biden ‘’ne sera sûrement pas président’’ ? Il a été élu président, confirmé par le collège électoral, et la passation de pouvoir aura lieu le 20 janvier. RDV donc au 20 janvier, le jour où l’assertion de Vidal sera totalement démentie. A noter qu’en disant cela, je ne suis pas pour autant un ‘’aveugle de la conscience’’ ni ne suis point ‘’en embuscade’’ ; c’est seulement la vérité. »

Le 28 décembre 2020, Daniel Meurois avait en effet écrit :   

« Un grand merci à vous tous… Plus de 77.000 vues pour ce post ce mardi matin, c’est-à-dire moins de 72 heures après sa publication. C’est significatif, n’en déplaise à quelques aveugles de la conscience et à quelques personnes qui se tiennent toujours en embuscade, les fesses entre deux chaises, attendant le meilleur moment pour décocher une flèche… Pardonnez ma franchise… Tout n’est pas beau et rose sur notre planète et il y a des moments de son histoire où il faut avoir le courage de le dire, quitte à décevoir quelques-un(e)s… »

Daniel Meurois (dont j’ai par ailleurs tous les livres, à l’exception des « 108 paroles du Christ ») s’est permis d’enlever mon message cité plus haut. Pourtant, il n’y avait là rien d’insultant ou je ne sais quoi, mais simplement l’expression d’une appréciation différente par rapport à la diatribe de Frédéric Vidal. Jamais quelqu’un de « normal » n’aurait enlevé un tel message (au début), mais aurait simplement répondu immédiatement, au lieu de le faire après la remise du message, alors qu’il était pris en défaut : « il a remis le message, celui-là, je vais quand même lui répondre. » C’est alors que j’ai eu droit à cette réponse (oui, j’ai la manie de faire des copier-coller !) :

« Chacun a droit à son opinion, Monsieur Moreau. L’avenir dira… Un journaliste ‘’crédible’’ écrivait il ya quelques jours : ‘’Les chiffres ne mentent pas…  Nous les faisons mentir’’… »

Notons au passage que si chacun a droit à son opinion, pourquoi alors s’est-il permis de supprimer un petit message dissident parmi la multitude de messages allant dans le sens du « propriétaire » de sa page Facebook ? N’est-ce pas incohérent et mensonger ?

Dans la foulée, une commentatrice (Latifa Fila) a écrit :

« Tiens, on a effacé mon commentaire ! Vous (êtes) avide de notoriété, (c‘est de ) l’ego. Vous n’acceptez pas les personnes qui ne sont pas d’accord. » (J’ai ajouté « êtes » et « c’est de ».)

J’ai précisé à cette commentatrice qu’il avait aussi enlevé mon commentaire, mais que je l’avais remis et qu’il venait de me répondre, tout en lui ajoutant, entre parenthèses, que la pandémie et la victoire de Biden n’étaient pas des opinions mais des faits têtus ! Et c’est après que ces deux commentaires, celui de Latifa Fila et ma réponse à celle-ci, aient été mis, que Daniel Meurois m’a « débranché » de sa page Facebook ! (Bon, d’un autre côté, j’avais l’intention de ne pratiquement plus revenir sur sa page car je n’ai pas besoin de ses commentaires – citations de son œuvre, etc. -, ses livres étant suffisants (tout concernant ses « contacts », etc., se trouvant là ; on peut se passer de sa page qui n’est là que pour satisfaire son ego via les commentaires positifs et plus ou moins dithyrambiques de ses lecteurs « fans ».)  

Auparavant, Daniel Meurois avait enlevé (avant que je n’intervienne) un commentaire d’un nommé Matthias Espallergues, tout en laissant ce message « poli » :

« Matthias, je me suis permis de supprimer ton message car il pouvait être très, très mal interprété et détourné de son intention initiale qui est de chercher la lumière, j’en suis conscient. Je pense que tu me comprendras. »

Le gars  a répondu par : « Oui c’est votre page, vous avez tous les droits, (…) »

Je suis allé sur la page de ce dernier. Las, on y voit un dessin qui se veut humoristique, où Joe Biden triche en faisant un saut en hauteur (il ne saute pas « droit », au contraire de Trump). Bon, j’ai compris, encore un barré qui entérine les accusations débiles de fraude de la part des démocrates…  

Nous sommes donc, avec Daniel Meurois, en présence d’un auteur qui bénéficie de toute une kyrielle de « fans » et qui ne peut pas supporter que quelqu’un fasse un commentaire dissident, qui par ailleurs n’a rien d’injurieux, et qui ne trouve pas mieux que de censurer celui-ci, et, pire, de m’exclure de sa page Facebook.  

(A noter que dès qu’il y a une tirade « anti-système » à propos de la crise, les posts de Daniel Meurois sont « likés » jusqu’à 1400 fois ! Ce qui a été le cas pour la reproduction de la tirade de Frédéric Vidal. Un score qui n’est pas atteint pour les autres types – ceux « spiritualistes » et liés à son œuvre écrite – de messages… Il écrit que son post a été vu plus de 85.000 fois ; je ne sais pas comment il sait ça, mais en tout cas seuls 1400 lecteurs avaient alors « liké ».)

Comme je me doutais bien que Daniel Meurois avait dû enlever mes deux petits commentaires (ainsi que celui de Latifa Fila), je suis allé vérifier, le 20 janvier 2021 (jour de l’investiture de Joe Biden), et je me suis alors aperçu qu’il avait fait en sorte que je ne puisse plus accéder à sa page Facebook !! Belle mentalité de la part de quelqu’un comme lui. On voit là une facette noire du personnage (qui ne supporte pas qu’on aille à l’encontre de ses propos) que je ne pensais pas pouvoir trouver chez lui. Comme s’il avait craint que mon petit message ci-dessus (celui qui a été enlevé au début) était susceptible, parmi la foultitude de messages complaisants allant dans son sens, de générer une sorte de rébellion chez ses lecteurs et qu’il était donc susceptible de provoquer une polémique incontrôlable ; c’est m’attribuer un pouvoir potentiel que j’étais loin de pouvoir posséder ! Il y a chez lui une volonté de vouloir tout contrôler au point « d’écraser » la moindre petite dissidence qui serait préjudiciable à son « business » livresque…  

 

* Macron cloné et fausse vidéo de Wikileaks :

, Covid-19 et prédictionsSur sa page Facebook, le contacté David Rousseau (qui est passé sur BTLV en janvier 2021), l’auteur de « Au-delà de notre monde », tome 1, a mis un post montrant plusieurs photos d’Emmanuel Macron, dont l’une alors qu’il était affecté par la Covid-19. Les différences constatées entre ces photos (qui s’expliquent très facilement – par exemple, si on est affecté par un virus, on a forcément une « autre tronche ») l’ont amené à suggérer que c’était un clone ! Macron cloné ? Cette aberration m’a poussé à lui répondre en disant que ces propos ne pouvaient que le discréditer (d’autant qu’il prétend avoir vu, dans des bases souterraines, les clones de dizaines de dirigeants et personnalités !). Cela n’a pas plus à l’un de ses fans qui a par ailleurs lu deux de mes livres… 

Je n’ai pas été étonné quand j’ai vu un post de David Rousseau soutenant Donald Trump. Je me suis demandé : mais pourquoi tous ces gens-là (c’est aussi par exemple le cas de Laura Marie – voir sa newsletter du 15 janvier 2021) défendent un type comme Trump, responsable par ailleurs de la mort de 5 personnes lors de l’insurrection au Capitole, sans oublier que le gars s’est empressé de faire exécuter, depuis l’été 2020, 13 condamnés à mort, pour plaire à sa base électorale, dont une femme dont la place aurait plutôt été dans un HP, compte tenu du lourd passé (viols, etc.) de son enfance.

Comme je viens de le signaler, un « fan » de David Rousseau n’a pas apprécié que je dise que les propos de ce dernier (à propos de Macron cloné et des clones de personnalités vus dans des bases souterraines) le décrédibilisaient :

« Comment pouvez-vous prétendre qu’il se décrédibilise ? Pouvez-vous vous-même témoigner de quoi que ce soit ? Non ! J’en doute. J’ai lu deux de vos livres, vous ne faites que compiler des témoignages d’autres auteurs (avec leurs accords ?). Le témoignage de David rejoint ceux d’autres personnes qui ont vécu des expériences dans les PSS. Pour les clones, ce n’est tout simplement pas possible parce que vous l’avez décrété ? Qui êtes-vous pour juger ou parler ainsi ? Je suis sorti depuis longtemps du cercle ufologique à cause de gens comme vous et vos visions minimalistes. »     

Je n’avais pas à répondre aux interrogations de cet individu, mais je lui ai néanmoins répondu en ces termes :

« Je viens de découvrir votre message vindicatif à mon égard. Oui, mes livres sont un travail de compilation répertoriant les diverses sources faisant état d’une présence extraterrestre, passée et présente, sur Terre (et ailleurs), et mon travail, contrairement à ce que vous insinuez, est nécessaire puisqu’il regroupe des éléments d’information se trouvant dans de nombreuses publications que la majorité des gens n’ont pas dans leur intégralité. Cela permet aussi des recoupements, de voir d’éventuelles oppositions, etc.  

Si vous croyez que Macron a été cloné, alors je ne peux rien pour vous, c’est grave, et effectivement, sans prétendre pour ma part à quoi que ce soit, ce n’est pas sérieux. En outre, pour la vision de clones de dirigeants dans des basses souterraines, ne pouvez-vous pas envisager qu’il s’agisse là de faux souvenirs induits par une source x ? Et vous, qui êtes-vous pour me parler sur ce ton ? Pour ce qui est du cercle ufologique, vous devriez savoir, puisque vous avez lu deux livres, que je me démarque totalement des ufologues classiques en intégrant des sources (récits de contactés physiques et ‘’psychiques’’) pour lesquelles ils sont justement totalement réfractaires. Dire que je suis ‘’minimaliste’’, moi, franchement ce n’est pas ce qui ressort de mes livres et vous devriez le savoir. Le ‘’minimalisme’’, vous l’avez avec des auteurs comme Jacques Vallée, Fabrice Bonvin, Jean Sider, et j’en passe une kyrielle d’autres. Mais dire que je suis moi-même un ‘’minimaliste’’, j’appelle cela du ‘’foutage de gueule’’ de votre part. Je ne vous salue pas. »    

 

* Al’Cyona et l’hologramme lunaire :

Eloïse Al’Cyona se présente comme étant Starseed (semence d’étoile), Warrior of Light (Guerrière de Lumière !), psychologue clinicienne, énergéticienne, médium, passeuse d’âme, poète. Le 19 ou 20 janvier 2021, elle a mis sur sa page Facebook un post sur une prétendue vidéo de Wikileaks prétendant démontrer que les astronautes ne sont pas allés sur la Lune. Elle a fait ce commentaire… lunaire :

« On était déjà au courant mais maintenant c’est officiel, l’Homme n’a jamais atterri sur la lune. Ce soi disant alunissage avait été tourné dans le désert du Nevada. »

A une personne ayant mis un message, elle a fait cette autre réponse délirante :

« Regarde cette vidéo et tu comprendras que les Russes pas plus que les Chinois n’ont aluni. C’est impossible. La lune est un hologramme sous lequel se cache un très vieux vaisseau rond andromédien. Et jusqu’à preuve du contraire, l’humain n’a pas la technologie pour franchir les ceintures de Van Allen qui entourent la Terre. »

Selon elle, la vidéo est à voir absolument pour comprendre exactement ce qu’est la Lune : « sorte d’aéroport interstellaire + base pour les générateurs de la matrice 3 D depuis 12 500 ans » ! « Accepter cette réalité-là, ça aussi ça fait partie de L’EVEIL. » Je suis donc très heureux de faire partie des « endormis »… car il vaut beaucoup mieux être endormi vis-à-vis de cette fausse réalité. 

Dans la foulée, plusieurs « fans » de la prénommée Eloïse (de Soorts-Hossegor dans les Landes) ont fait ces commentaires affligeants :

« Une révélation parmi tant d’autres à mettre à jour !!! »

« On n’a pas fini de se marrer !!! »

« Incroyable ! Enfin, je l’ai souvent dit ! J’ai d’ailleurs composé un track de musique électronique : ‘’The man was never on the moon’’. Et en plus ils ne sont jamais retournés sur la Lune. » 

Quand j’ai pris connaissance de cette vidéo, j’ai cherché une source fiable la concernant. Je n’ai trouvé que deux liens, aucun n’apportant d’information pertinente. L’un d’eux contient divers commentaires, dont certains étant heureusement critiques. Le premier est ainsi libellé :

« C’est pas un secret, Kubrick a réalisé à l’époque un film au cas où la mission aurait été un échec. » 

En réalité, comme je m’en suis aperçu un jour plus tard, ce n’est pas ce présumé film de Kubrick qui est impliqué, mais le film Capricorn One. (Voir plus loin.)

Voici deux commentaires pertinents trouvés sur ce site :

« Les complotistes du Net, les mêmes crétins qui pensent que la Terre est plate… Et on leur donne la parole, ça fait peur. »

«  Je suis tombé sur une vidéo qui parle de cet hologramme, la nana a même un site, elle parle d’une, je cite,  » fédération unie des planètes », « mon mentor extraterrestre XEN« , « sur Vira Andromeda ».

A 15 minutes 21, elle décrit la structure du vaisseau qui serait en orbite autour de la Terre… salle de méditation, salle de musculation, etc.         

A 8 minutes 55, image du système de camouflage holographique du vaisseau (…). »

Autant dire que ce commentateur est tombé sur la vidéo mise en lien par Eloïse Al’Cyona !

Autres commentaires :

« Oh mon dieu ! Une vidéo peu crédible avec le logo de Wikileaks !

Simple question : Est-ce que cette vidéo provient bien de Wikileaks ou s’agit-il d’un faux site conspirationniste, comme il en existe des milliers, qui cherche à discréditer le travail de Wikileaks ?

S’il s’agit de la 1ère proposition, je suppose que quelqu’un sera assez aimable pour me donner l’article d’origine qui permet de vérifier qu’il s’agit bien d’une vidéo de Wikileaks.
S’il s’agit de la 2ème proposition, demandez-vous quel est l’intérêt de cette vidéo au lieu d’amalgamer hâtivement les complotistes à des affirmations et des vidéos non-sourcées ou avec de fausses sources car ça ne vous rend pas spécialement plus brillants qu’eux malheureusement. »

« Vive les petits internautes qui ne croient pas les infos des grandes agences de presse mondiales en invoquant des connivences entre BFMTV, les pays occidentaux, les juifs, Macron et les illuminatis, et qui vont ensuite t’exhorter de ne pas croire tout ce que tu entends à la télé et de mener tes propres recherches (le tout sur un ton agressif). 

Mais lorsqu’ils t’exposent leurs sources, tu a là des liens obscurs de sites bizarres dans un français (ou anglais) douteux, qui citent eux-mêmes soit d’autres sites complotistes, soit des chaînes de propagandes basées en Russie mal traduites également, et avec un ton très idéologisé, bref des sources qui ne souffrent cette fois d’aucun doute. »

« Le but de ce genre de vidéos guignolesques émanant de sites complotistes anonymes tout aussi guignolesques est de pousser les gens à sauter à pieds joints dans l’anticomplotisme primaire.

Ces vidéos grossières flattent l’égo des personnes qui les prennent au premier degré, comme les platistes (ces imposteurs à qui les médias mainstream étrangers tendent régulièrement le micro pour discréditer la recherche d’information alternative sur internet), (…). »

Pour ma part, j’ai laissé sur la page Facebook d’Al’Cyona un commentaire qui m’a valu le bannissement de sa page. (J’avais répondu aussi à une jeune fan de la « starseed/médium ».) J’ai commencé par lui dire que cette vidéo ne prouve rien, que tout cela est bidon, qu’on n’était pas du tout « au courant » de la prétendue mystification lunaire et que cette dernière n’est absolument pas, avec cette vidéo, officielle. Puis j’ai mentionné les citations que je viens de donner ci-dessus (la première, faisant référence à un film de Kubrick, ne s’étant pas avérée conforme à la réalité). Après avoir précisé que tous les arguments utilisés pour « démontrer » que les Américains ne sont pas allés sur la Lune ont été démontés et qu’on en trouvait une synthèse sur Wikipédia par exemple, j’ai réagi au fait qu’elle avait « liké » (avec une autre personne), sur la page Facebook de David Rousseau, le commentaire du lecteur (voir plus haut) qui m’avait critiqué pour ce que j’avais écrit à propos de certains dires de ce dernier. Je lui ai dit que David Rousseau m’avait banni de sa page (mais ce n’était pas le cas, car j’ai constaté plus tard qu’il avait mis une autre version de sa page Facebook, cette fois-ci en mode « public » et non « amis ») et que je m’attendais à ce qu’elle en fasse de même. Voici le reste du texte :

« (…) Vous avez le droit de ‘’liker’’ qui vous voulez, je le concède (ainsi que l’autre personne qui en a fait de même), mais j’ai répondu à cet individu et il en a résulté que j’ai été banni. » (Comme je viens de le préciser, il a seulement mis en ligne une autre version de sa page, sans les deux posts « litigieux » dénoncés plus haut.) « Dans ma réponse destinée à ce dernier (dont vous n’avez probablement pas eu connaissance car je n’ai répondu que longtemps après), je disais en gros, notamment, qu’il était aberrant qu’il me classe parmi les ‘’ufologues minimalistes’’, sachant que les sujets que je traite (contactés physiques et ‘’psychiques’’) sont rejetés par les ufologues en général. Je suis plutôt dans le camp des ‘’universalistes’’, d’autant que j’évoque même plusieurs récits de contactés disant être allés sur une autre planète ! Me qualifier de ‘’minimaliste’’, alors qu’il a pris connaissance de deux de mes livres (sur un total de 9), c’est vraiment ‘’fort du café’’. (Je suis au contraire beaucoup plus ‘’dans les étoiles’’ et dans le Monde spirituel que les pieds sur Terre !) Pour tout dire, c’est vraiment stupide. C’est mépriser aussi un travail considérable sur des sujets auxquels je m’intéresse depuis une cinquantaine d’années, étant maintenant dans ma soixante-sixième année. (Bon, je me doute bien que vous ne connaissez pas mes livres, un travail de ‘’compilation’’ absolument nécessaire en la matière, même si mon travail est fait dans l’indifférence générale.) Cependant, il y a des limites à la crédulité : croire par exemple qu’on a affaire à un clone de Macron, c’est dépasser largement ces limites et effectivement on ne peut que se décrédibiliser auprès des gens sensés en tenant de tels propos. Tenez, pour vous montrer comment les gens même ‘’éveillés’’ sont intolérants et qu’ils bannissent ‘’à tout va’’, sachez que Daniel Meurois (dont je me suis pourtant procuré tous les livres depuis 1984, à l’exception des ‘’108 paroles du Christ’’) m’a lui-même banni ce mois-ci de sa page, parce que monsieur n’a pas toléré que j’aille à contre-courant de certains propos d’un texte publié sur le site francesoir. Comme quoi, on peut avoir des contacts particuliers (selon les cas, physiques ou psychiques) – (…) – et manifester une intolérance abjecte. Je vous conseille d’aller voir sur mon site (www.mondenouveau.fr) pour voir l’ampleur de mon travail, lequel mérite mieux que la censure dont je suis victime parce que je vais à contre-courant des propos complotistes débiles qui parsèment la Toile. (…) Bon, maintenant, allez-vous, vous aussi, me bannir ? Si vous le faites, vous serez au même niveau que les deux sus-nommés. Si vous ne le faites pas, vous montrerez que vous avez un peu plus d’intelligence et de tolérance qu’eux. Oui, mon post est un peu long, mais j’avais à dire (et c’est peut-être le dernier !). »           

Cela a été effectivement le dernier car, en allant le soir sur ma page Facebook, j’ai tout de suite constaté la disparition, dans la liste des « amis », de la tête d’Al’Cyona ! Preuve qu’elle n’est pas plus intelligente et tolérante, à ce niveau, que Daniel Meurois.

Le 25 janvier 2021, je me suis aperçu que David Rousseau avait une nouvelle page Facebook d’où étaient absents les deux posts litigieux évoqués plus haut (celui concernant « Macron cloné » et celui concernant Trump). Je n’ai donc pas été banni de sa page, mais il a manifestement créé une autre page qui est passée du mode « ami » au mode public. Cette nouvelle page est en tout cas bien meilleure.        

A noter qu’Eloïse Al’Cyona dit avoir canalisé, notamment, Métatron, ainsi qu’une pléiadienne. Il y a même une petite vidéo où cette dernière s’exprime (via la « starseed ») en… pléiadien ! Ainsi donc, elle a présenté sur sa page Facebook une vidéo, censée avoir été publiée par Wikileaks, comme la preuve officielle que les alunissages ne se sont pas produits (normal : la Lune n’est pour elle qu’un hologramme !), ce qui s’avère en fait être – comme je l’ai appris sur la page Facebook de Marie-Thérèse de Brosses, via un lien donné par Pierre Lagrange le 21 janvier 2021 – un canular composé à partir d’images du tournage de Capricorn One, le film de Peter Hyams !

« Bonjour Marie-Thérèse, il n’y a rien sur le site de Wikileaks. Ce n’est pas une révélation qui vient d’eux. Un site de vérification d’infos explique que c’est un canular composé à partir d’images du tournage de Capricorn One, le film de Peter Hyams. » (P. Lagrange)

Un peu plus tard, ce dernier a ajouté :

« Par ailleurs, quand on regarde la vidéo, on voit que c’est une succession de scènes qui ne sont pas ‘’raccord’’ entre elles, qui viennent donc probablement de sources différentes. » 

Comment des starseeds, ou qui se disent tels, peuvent-ils adhérer avec autant de complaisance et de crédulité aux affirmations et thèses complotistes les plus débiles ? (Et ils se disent fiers d’être taxés de complotistes !) Autre question : si ces gens (je parle de David Rousseau et Al’Cyona) ont de réels contacts, pourquoi les êtres concernés choisissent-ils ce genre d’individus semblant dépourvus d’esprit critique et de réel discernement ? C’est un coup à devenir zététicien !      

Sur le même post de la page Facebook d’Al’Cyona, on trouve aussi deux autres contrevérités émanant de « fans » de cette dernière, la première concernant le drapeau censé flotter sur la Lune (alors qu’il n’y a pas d’atmosphère, donc pas de vent), et la seconde relative aux ceintures de Van Allen censées ne pas pouvoir être franchies par les astronautes :

 

1) Le drapeau qui flotte :

Une jeune commentatrice a laissé ce commentaire :

« Juste le drapeau américain qui tient tout droit et qui bouge ‘’comme s’il y avait du vent’’… Y a pas de vent sur la lune parce qu’il n’y a pas d’atmosphère !!! » (Après le mot « lune » il y a l’émoticône .)

Or, voici ce qu’on lit à ce sujet sur Wikipédia (j’avais fait cette réponse à cette jeune commentatrice) :

« Le drapeau flotte au vent alors qu’il n’y a pas d’air. Quand les astronautes posent le drapeau des Etats-Unis sur la Lune, celui-ci ‘’flotte’’ au vent, alors qu’il n’y a pas d’atmosphère sur la Lune.

 

Contre-argument : le drapeau ne flotte pas, il donne l’air de flotter en raison de son aspect plissé. Il est en fait fabriqué dans une toile renforcée de fil de fer rigide imitant l’aspect fripé d’un drapé battant dans le vent et soutenu par une potence pour le faire tenir droit (la partie horizontale de la potence est d’ailleurs parfaitement visible sur les photos). Il est en réalité parfaitement statique comme l’attestent les clichés pris à différents instants. Les mouvements perçus sur la vidéo sont dus aux mouvements des astronautes eux-mêmes pour enfoncer le drapeau dans le sol. L’absence d’atmosphère sur la Lune fait qu’aucune résistance n’est appliquée sur l’inertie des mouvements du drapeau, rendant exagéré chacun de ses mouvements pouvant laisser croire que le drapeau ‘’flotte au vent’’ lorsque celui-ci est manipulé. Les tenants de la théorie du complot se contredisent sur le fait qu’ils affirment que les images ont été tournées sur un plateau de tournage, non en plein air. Quand personne ne touche le drapeau, il reste immobile comme le montrent les images ci-contre. »

 

2) Les ceintures de Van Allen :

Nous avons vu, plus haut, qu’Eloïse Al’Cyona a prétendu que jusqu’à preuve du contraire, l’humain n’a pas la technologie pour franchir les ceintures de Van Allen qui entourent la Terre.

, Covid-19 et prédictionsOr, voici ce qu’on lit sur la page Wikipédia consacrée aux ceintures de Van Allen :

« La ou les ceinture(s) de radiations de Van Allen, ou plus simplement ceinture(s) de Van Allen, ainsi nommées en l’honneur du physicien américain James Van Allen, sont une zone toroïdale de la magnétosphère de la Terre qui entoure l’équateur magnétique et contient une grande densité de particules énergétiques provenant du vent solaire. La rencontre de ces particules avec les molécules de la haute atmosphère terrestre est à l’origine des aurores polaires. »

« Une exposition, même de courte durée, aux parties les plus intenses de ces ceintures de radiations étant fatale, la protection des astronautes par un blindage adéquat et la sélection de trajectoires minimisant l’exposition sont nécessaires. Seuls les astronautes d’Apollo qui se sont rendus en orbite lunaire ont traversé la ceinture de Van Allen. Ils ont passé moins d’une heure au total dans les deux ceintures. L’inclinaison de l’orbite de la Lune était telle que les tores n’ont pas été traversés en leur centre et la trajectoire a évité les sections les plus énergétiques, excepté pour la mission Apollo 14 qui a traversé le cœur des ceintures de Van Allen.

Finalement, les doses reçues lors des missions lunaires – incluant la traversée de la ceinture et l’exposition aux rayonnements cosmiques – furent relativement faibles. Les astronautes d’Apollo 14 furent les plus exposés avec une dose absorbée au niveau de la peau de 1,14 rad, soit 11,4 milligrays. En considérant un facteur de pondération pour la peau de 0,01 et un facteur de pondération pour les rayonnements de 20 (cas le plus pénalisant), les astronautes d’Apollo 14 ont reçu une dose de 2,24 millisieverts ; par comparaison, la limite annuelle pour les travailleurs du secteur nucléaire en France est de 20 millisieverts. »

 

* Je suis cité sur Wikipédia !

Le 25 janvier 2021, j’ai voulu prendre une photo de Daniel Meurois pour illustrer cet article et j’ai vu qu’une page de Wikipédia était consacrée à ce dernier. Quelle n’a pas été ma surprise de constater que je suis mentionné, avec comme référence le présent site Web, à la fin de cet article ! La citation est la suivante :

«  Pour sa part, Alain Moreau, rendant compte du même livre et notamment de l’incursion des auteurs dans le monde souterrain de l’Agartha, fait remarquer que le personnage du ‘’Marka’’ qu’ils disent avoir rencontré est en fait sorti de l’imagination d’un certain Raymond Bernard à la fin des années 1960 et au début des années 1970 pour les besoins de ses livres Rencontres avec l’insolite et Les maisons secrètes de la Rose-Croix, invention qu’il a lui-même reconnue. ‘’Voilà qui pose, bien sûr, un gros problème’’15. » (Alain MoreauL’Agartha. Le témoignage d’Anne Givaudan et de Daniel Meurois [archive], sur mondenouveau.fr.)

J’avoue avoir été plutôt « estomaqué »… Si cette mention est fort sympa, je me dois cependant d’apporter ici une rectification en espérant que le contributeur de Wikipédia qui a mentionné ce passage lise ceci : 

Il ne s’agit pas du « Marka », mais du « Maha ». De plus, dans le livre référencé, Daniel Meurois et Anne Givaudan ne disent pas avoir rencontré le « Maha ». C’est l’un des êtres rencontrés lors de leur excursion extracorporelle à Shamballa qui mentionne simplement ce Maha. Les citations données dans mon texte sont celles-ci, étant entendu que c’est l’un des êtres rencontrés qui a évoqué le Maha :

« Comprenez-moi bien, le Maha de la Terre, puisque c’est ainsi qu’on le nomme parfois, a surtout la noblesse d’un véritable serviteur de l’Un. (…) »  

« L’une des charges du « Maha »réside dans la relation constante à établir avec les êtres responsables du quatrième monde, ces derniers étant au nombre de 12. »

La formulation correcte doit donc être :

« Pour sa part, Alain Moreau, rendant compte du même livre et notamment de l’incursion des auteurs dans le monde souterrain de l’Agartha, fait remarquer que le personnage du ‘’Maha’’ évoqué par l’un des êtres rencontrés est en fait sorti de l’imagination d’un certain Raymond Bernard à la fin des années 1960 et au début des années 1970 pour les besoins de ses livres Rencontres avec l’insolite et Les maisons secrètes de la Rose-Croix, invention qu’il a lui-même reconnue. ‘’Voilà qui pose, bien sûr, un gros problème.’’ »   

Alain Moreau

 

Références :

1. Sylvia Browne, Prophéties, éditions AdA Inc., 2006. 

2. Jean-Michel Grandsire, Parasciences, n° 117, juin 2020, p. 6.

3. Ibid., p. 4-6.

 

 

Les commentaires sont fermés.