“Alien Theory”. A propos de la série documentaire sur les “anciens astronautes”

anciens-astronautes

Je voudrais évoquer la série documentaire américaine “Alien Theory”, diffusée en France sur RMC Découverte (la chaîne 24). C’est en 2014 que j’ai commencé à voir de nombreux épisodes de cette série documentaire axée sur ladite théorie des anciens astronautes. Cette série développe les arguments et les interprétations suggérant l’intervention de visiteurs de l’espace dans l’histoire de l’humanité. Si la thèse générale est exacte, certaines interprétations ou suggestions relèvent davantage de la simple spéculation et d’autres sont farfelues. Je note pour ma part deux types d’inexactitudes :

 

 

alien-theory-anciens-astronauteD’abord, toutes les grandes énigmes archéologiques (pyramides, etc.) sont mises sur le compte d’une intervention extraterrestre, ce qui inexact. S’agissant de la thèse des anciens astronautes, le problème des théoriciens actuels et anciens (avec des précurseurs comme Erik von Däniken, d’ailleurs présent dans la série documentaire) est qu’ils ne tiennent pas compte de la thèse des « ancêtres supérieurs », selon la formulation utilisée par Robert Charroux (décédé en 1978 comme Jacques Bergier) afin d’évoquer l’existence, à l’époque de la « préhistoire » (rebaptisée « primhistoire » par cet auteur), de civilisations terrestres avancées (détruites par des cataclysmes ou du fait de l’Homme). Les théoriciens des « anciens astronautes » s’alignent sur la thèse officielle du développement de l’humanité à partir du règne animal, mais ils évoquent par contre une manipulation génétique exercée par des « aliens » sur des hominidés, cette action ayant eu pour objectif de faire évoluer ces derniers vers l’Homo sapiens. alien14Cette dernière thèse d’une intervention extraterrestre sur le génome humain n’est manifestement pas fausse (voyez par exemple les « révélations » d’Anton Parks), mais elle occulte totalement l’existence, selon bien d’autres sources, de civilisations terrestres avancées comme celle de l’Atlantide. D’ailleurs, dans une émission d’“Alien Theory”, j’ai entendu Giorgio A. Tsoukalos, l’un des principaux défenseurs actuels de la thèse des anciens astronautes, dire qu’il ne croyait pas à l’Atlantide comme ayant été une île, que Platon a parlé de “feu et de flammes”, et que, selon lui, l’Atlantide “a décollé” (sic), ce qui signifierait donc, selon lui, que c’était un vaisseau ! Cette spéculation, entendue à nouveau lors de la rediffusion de l’émission le 14 mars 2015, est évidemment tout à fait absurde… La réalité est complexe, mais les deux thèses, celle des « anciens astronautes » et celle des Lémuriens et Atlantes, sont exactes, si l’on se réfère aux nombreuses sources « extraordinaires » auxquelles j’ai eu accès. genes-aliens-extraterrestres-neandertal-200poEn fait, si, dans certains cas, ce sont bien des extraterrestres qui sont intervenus, d’autres énigmes archéologiques renvoyant à un lointain passé sont le fait de Lémuriens et d’Atlantes… On trouve pourtant, dans la série documentaire, des auteurs comme David Childress (l’auteur de “Les technologies des dieux”, livre publié en France aux éditions La Huppe en 2004) et Graham Hancock, lesquels sont des défenseurs de l’existence, dans un lointain passé, d’une civilisation « avancée »… vimanas456Il y a aussi le problème des vimanas, ces engins aériens mentionnés dans certains textes hindous. Pour les tenants des « anciens astronautes », il s’agit bien sûr de vaisseaux extraterrestres. Mais ne s’agissait-il pas plutôt de vaisseaux atlantes, les textes épiques indiens étant, selon moi, l’écho d’un passé antédiluvien, donc avant le Déluge de Noé, il y a environ 12 000 ans ? Voyez, sur ce site, mon texte sur les vimanas, dans la rubrique « Continents disparus ». Voyez aussi mon texte, sur ce sujet, paru dans le numéro 22 d’“Aliens” (décembre 2014 – janvier-février 2015). Le véritable Déluge a eu lieu à la fin de l’Atlantide et n’a donc rien à voir avec la version qui en est donnée dans le film “Noé” diffusé en 2014, avec Russell Crowe dans le rôle de Noé ! (Noé était en réalité un Atlante. Voyez le texte correspondant dans la rubrique « Continents disparus ».)

L’autre erreur commise par divers théoriciens des « anciens astronautes » consiste à faire intervenir une influence extraterrestre chez, par exemple, certains individus « hors normes », notamment pour expliquer le génie de certains personnages, comme Léonard de Vinci (1452-1519), Nikola Tesla (1856-1943) et Albert Einstein (1879-1955)… Il n’y a pas eu d’influence extraterrestre chez ces personnes, mais simplement la réactivation de « mémoires » associées au plan de vie de ces individus et à des capacités dont l’origine remonte à de précédentes incarnations de ceux-ci… Dans « Les chroniques des Gardiens de la Terre » (éditions Ariane, 2011), la source alléguée (l’archange Métatron) du channel américain James Tyberonn évoque l’existence, en Atlantide, des prêtres-savants d‘Atla-Ra. Parmi ces derniers, se trouvaient ceux qui ont ensuite été connus sous les noms de « Galilée, Isaac Newton, Einstein, Tesla, Edison, Marcel Vogel, Da Vinci… ». (James Tyberonn, “Les chroniques des Gardiens de la Terre”, éditions Ariane, 2011, p. 10.) OmnecOnec3Nous trouvons donc ici mentionnés des noms évoqués dans des émissions d’“Alien Theory” : Léonard de Vinci, Thomas Edison (1847-1931), Nikola Tesla et Albert Einstein ! Dans une émission d’“Alien Theory”, on évoque justement la rivalité qui existait entre Thomas Edison, qui était pour le courant continu, et Nikola Tesla, qui était pour le courant alternatif ! Dans cette émission, on précise aussi que Nikola Tesla était convaincu de l’existence d’extraterrestres et qu’il pensait avoir capté des signaux d’« ailleurs »… Je précise pour ma part que, selon Omnec Onec (www.omneconec.com), l’âme de Nikola Tesla est originaire de la planète Vénus, l’objectif du chercheur ayant été d’apporter l’énergie libre à notre monde. Mais l’humanité n’était alors pas prête pour cela… n.teslaDe plus, dans une autre émission d’“Alien Theory”, on évoque le cas de l’explorateur Kinkaid, également mentionné dans le livre de James Tyberonn… (Mais, bien sûr, dans “Alien Theory”, les révélations de la source de James Tyberonn à propos de ce cas n’ont pas été évoquées, tout simplement parce que le channeling n’est pas « la tasse de thé » des théoriciens des anciens astronautes et que, par ailleurs, ils ignorent cette source…)

Dans “Alien Theory”, il est suggéré que certains rêves de scientifiques, ces rêves ayant été à l’origine de découvertes fondamentales, ont pu être provoqués par une intelligence extraterrestre ! Je ne le pense pas, cette influence étant davantage susceptible d’être le fait de guides spirituels ou d’une inspiration associée à une activité « astrale » nocturne, le tout étant bien sûr en relation avec le plan de vie (avant l’incarnation) de la personne impliquée. De même, certaines déités n’étaient manifestement pas des extraterrestres, mais peut-être tout simplement des entités du Monde spirituel… Ainsi, dans “Alien Theory”, tout est mis sur le compte d’extraterrestres, comme si le Monde spirituel, les « guides » ou « anges » (les vrais), l’après-vie (et la réincarnation) n’existaient pas. Il y a donc là beaucoup d’ignorance, d’autant que l’on ne peut scinder totalement les deux domaines : la réalité extraterrestre et la réalité spirituelle… Ainsi, on retombe un peu, avec certains théoriciens des « anciens astronautes », dans le travers de Jean Goupil et Didier Leroux, qui ont attribué les phénomènes paranormaux et mystiques à des extraterrestres ! Il manque à tous ces spéculateurs le discernement nécessaire… Ceci dit, malgré les imperfections de la série documentaire “Alien Theory”, ne nous plaignons pas trop. Voir en France ce genre de documentaires sur une chaîne télévisée, c’est déjà en soi « extraordinaire »… Cependant, on se doute bien que le contenu d’une série documentaire comme “Alien Theory” n’est pas du tout apprécié par de nombreux individus. En voici un exemple :

Sur un « site Web poubelle », où l’auteur d’un article développe ses interprétations démoniaques et faussement bibliques et chrétiennes des OVNIs et des Aliens, on trouve une virulente critique d’“Alien Theory” titrée : « Mensonge et tentative de falsification grossière de l’histoire de l’humanité ». Bizarrement, l’auteur du texte, après avoir mentionné Raël et le clonage, mentionne les djinns ou « génies » en se référant à l’auteur John Keel qui attribuait faussement à ceux-ci, pêle-mêle, les manifestations de fantômes et poltergeists, la possession et les OVNIs. Il cite aussi Jacques Vallée (thèse du « système de contrôle »). John Keel et Jacques Vallée ont en fait été les précurseurs des « théories alternatives » (que je dénonce dans plusieurs textes de mon site) sur les OVNIs, Jean Sider ayant été l’un de leurs successeurs. Mais, contrairement à ce qu’avait formulé Jacques Vallée, nous ne sommes pas manipulés par une mystérieuse « force de contrôle » occulte, provenant d’une autre « dimension », dont les buts seraient obscurs et qui cacherait sa vraie nature, et qui s’emploierait à faire croire aux extraterrestres. Contrairement à ce que s’imagine l’auteur de l’article, les extraterrestres n’ont pas de « but secret » (sic) qui serait « l’intronisation, lors d’une opération type Independance Day ou V, d’un leader mondial, l’Antéchrist déguisé en sauveur extraterrestre », « le serpent » (sic) étant, lit-on, « menteur ». Nous retombons ici dans les délires interprétatifs « sataniques »… De plus, les OVNIs n’ont pas « toujours servi les forces obscures » (sic) pour tromper les civilisations passées en se faisant passer pour des dieux, et ce n’est pas pour cette raison que l’on trouve le culte des « djinns polymorphes ». En réalité, les djinns sont simplement, pour certains d’entre eux, des fées, faunes, elfes, etc., c’est-à-dire des esprits de la nature, et ils n’ont strictement rien à voir avec les extraterrestres…

L’auteur de l’article mélange ensuite les « orbes de lumière », la « lignée reptilienne », les « dix régions d’Atlantis » (?), le désir de mettre les humains en esclavage jusqu’à la fin des temps avec pour « arme » (sic) la croyance extraterrestre, les « démons », et ajoute que si l’on regarde « les statuts » (sic) des soi-disant extraterrestres à travers le monde, on n’aura plus aucun doute sur la nature de ces derniers… On s’étonne que quelqu’un qui voit « un problème » (sic) dans la diffusion d’“Alien Theory” un samedi soir sur une chaîne de la TNT française, formule lui-même le salmigondis que je viens de citer !

« Tout est l’œuvre des extraterrestres. L’extinction des dinosaures ? Les extraterrestres ! Les pyramides ? Encore les aliens ! La constitution des États-Unis ? Elle vient de l’espace ! Les nazis ? Pareil !

Largement moquée aux États-Unis, la série n’a pas manqué de devenir une plaisanterie sur Internet. L’image d’un des intervenants et de sa coiffure (…) a été largement détournée pour ajouter un peu d’humour dans les débats en ligne. La série animée South Park en a même tiré un épisode hilarant, jouant habillement avec les codes du genre et raisonnant avec une délicieuse absurdité. En France, personne ne s’est visiblement ému face au programme, ou certains préfèrent se taire pour ne pas trop attirer l’attention sur ce fantastique moment d’humour digne des pires nanars d’Hollywood. Peut-être ont-ils raison ? N’en parlons pas pour éviter de lui faire trop de publicité ? »

Il faut reconnaître que la série mélange souvent des choses qui n’ont rien à voir ensemble, qu’on y trouve beaucoup de spéculations, et que certaines d’entre elles sont totalement fausses. Là où je rejoins l’auteur de la critique, c’est lorsqu’il s’en prend par exemple à la prétendue connexion OVNIs-Troisième Reich :

Le critique note que le cinquième épisode de la saison 2 d’Alien Theory, diffusé sur RMC Découverte le 16 février 2013, débute ainsi : Une grande partie des choses qu’on nous a dit sur la Seconde Guerre mondiale est fausse.

Le critique ajoute ce commentaire :

Pendant plus de 40 minutes, des pseudo-experts ont tenté de prouver que le IIIe Reich était lié aux extraterrestres. 40 minutes de bêtise sans nom, 40 minutes où le second degré et la science sont exclus. 40 minutes à rendre fou un historien.

Le critique stigmatise à juste titre l’émission sur les « mystères du Troisième Reich », le postulat de base étant que « les nazis auraient découvert les fragments d’une soucoupe volante et s’en seraient inspirés pour leurs projets ». « Pire, ils légitimeraient leur supériorité sur les autres peuples grâce à des origines extraterrestres, les Aryens venant de la planète Aldébaran. » (Je précise qu’Aldébaran est une étoile.)

« L’absence totale de recul et de second degré d’Alien Theory fait froid dans le dos. On a beau encore faire confiance à l’espèce humaine pour espérer que l’immense majorité prendra le programme à la rigolade, comment ne pas penser aux esprits les plus fragiles qui découvrent cette science d’opérette ? Rapprocher extraterrestres et nazis est un jeu dangereux. Affirmer que certains nazis étaient même des aliens sur Terre, ou leurs descendants, est encore pire. En cherchant une origine “non humaine” à la barbarie, Alien Theory dédouane l’humanité de ses propres erreurs. »

J’ai moi-même rédigé, sur ce site, des textes dénonçant la thèse des « soucoupes volantes nazies », une fadaise qui fait périodiquement « la une » de certaines revues… (Cela a encore été le cas, en 2014, avec un article paru dans un numéro de la revue “Mondes étranges”.) Quant à certains nazis, la source déjà citée de James Tyberonn a précisé qu’ils avaient déjà opéré en Atlantide (il ne s’agissait donc pas d’extraterrestres !), les Aryens venant, non pas d’Aldébaran, mais de l’île atlante d’Aryan

Le critique déclare que le programme véhicule « des idées largement reprises par des mouvements sectaires qui viennent de trouver une formidable campagne de publicité », le tout diffusé un samedi soir à la télévision française… « Merci la TNT HD ! » (sic) Le critique fait ici manifestement allusion à l’organisation de Raël. Mais je fais remarquer que, d’une part, la théorie des « anciens astronautes » existait avant Raël, et que, d’autre part, une thèse n’est pas fausse (dans certains de ses aspects) simplement parce qu’un individu ou un mouvement jugé sectaire a repris à son compte certains éléments de cette thèse…

Le critique s’en prend à la thèse selon laquelle l’extinction des dinosaures a pu être provoquée par une intervention extraterrestre. Or, cette thèse n’est pas fausse si l’on se réfère à deux sources convergentes et indépendantes : Anton Parks (« Le secret des étoiles sombres », 2005) et Valérie Barrow (« Contacts avec les Pléiadiens », éditions Hélios, 2005). Quant aux pyramides, si la Grande Pyramide est, d’après diverse sources, d’origine atlante, la source Kylian (« Connaissance. Point 1 », éditions Hélios, 1997) a évoqué une implication extraterrestre…

Le critique énumère la liste suivante :

D’après Ancient Aliens, Leonardo da Vinci a été kidnappé par des extra-terrestres. C’est soit ça, soit il était un voyageur temporel. Nous ne voyons pas d’autres explications possibles. En outre, Jeanne d’Arc a certainement été contactée, elle aussi (les zitis n’aiment semble-t-il pas les Anglais) !

– On parle à un moment d’un texte en sanskrit vieux de 6000 ans. Dommage que le sanskrit n’ait pas existé à cette époque…

– Le triangle des Bermudes est un portail pour le voyage des soucoupes volantes sur Terre ! Pareil pour le Triangle du Dragon, situé au Japon.

– On affirme à un moment que Tiwanaku aurait 17 000 ans. Pour ceux d’entre nous qui vivent encore dans la réalité, la cité en a plutôt 1400…

– Mais pourquoi les extra-terrestres s’embêteraient-ils à venir sur Terre ? Mais pour en récupérer l’or, bien entendu ! Ne réfléchissons pas une seconde au fait qu’on trouve ce métal – qui n’a d’ailleurs pratiquement aucune valeur intrinsèque – couramment dans la galaxie, y compris dans les astéroïdes. Non, non, c’est tout à fait sensé que des zitis parcourent des milliers d’années-lumières jusqu’à notre planète dans ce but.

– Nous est également contée la fabuleuse histoire de comment l’armée d’Alexandre le Grand a été attaquée par des soucoupes volantes. Preuve irréfutable qu’ils sont parmi nous !… Si tout ça était autre chose qu’une invention particulièrement sotte.

– Naturellement, les dinosaures ont été créés, puis tués, par nos amis les p’tits gris. D’ailleurs, certains dinosaures ont probablement coexisté avec les humains ! Si, si, “c’est possible” !

– Lecteur, tu l’as sûrement senti venir : l’Allemagne nazie possédait de la technologie E.T. (…)

– L’épée Excalibur du roi Arthur ? Encore un cadeau des zitis ! Il est évident que nous autres humains étions trop cons au début du Moyen-Âge pour forger des armes. Et peu importe que l’existence du roi Arthur n’ait jamais pu être attestée historiquement et n’ait certainement été qu’une légende.

– Le LHC ressemble vachement au calendrier maya (celle-là, je ne l’ai toujours pas comprise). “Coïncidence ? I think not”, nous déclare Tsoukalos. J’espère qu’il disait ça pour déconner, mais hélas j’en doute.

– Les célèbres lignes de Nazca “ressemblent à un aéroport” (?!?) ! La preuve : elles “commencent abruptement” et se “terminent abruptement”, comme des pistes d’atterrissage ! Si ça ne suffit pas à démontrer qu’il s’agit d’un astroport pour soucoupes volantes, je ne sais pas ce qu’il te faut de plus, lecteur obtus !

Voici, à propos de la plupart de ces thèmes, mes conclusions personnelles :

* Leonardo-da-VinciIl va de soi que Léonard de Vinci n’a pas été kidnappé par des extraterrestres, pas plus qu’il n’a voyagé dans le temps. Par contre, comme tout visionnaire ou génie, il a amené avec lui des « mémoires » d’une ou plusieurs autres incarnations, le tout étant réalisé dans le cadre d’un programme de vie. Il est vrai que dans “Alien Theory”, la composante spirituelle est complètement évacuée au profit d’une conception qui, au final, confine à l’athéisme (vie extraterrestre et « Dieu/après-vie » n’étant pourtant pas incompatibles…). Jeanne d’Arc n’a pas non plus été « contactée », sauf peut-être, selon une source, par son Maître (confondu avec des entités spirituelles pour lesquelles elle éprouvait de la dévotion)… Les fausses explications extraterrestres suggérées dans “Alien Theory”, à propos de ces cas, font partie de ce que j’appelle les spéculations sans fondement (consistant à tout ramener à des extraterrestres).

* disparition-du-boeingSur mon site, je consacre (dans la rubrique « Enigmes ») un long texte à l’énigme du triangle des Bermudes et à celui du Dragon. J’y présente les diverses thèses en présence, y compris, bien sûr, les hypothèses « naturelles ». Si ces zones ne constituent pas à proprement parler « un portail pour les soucoupes volantes », on a signalé cependant quelques observations d’OVNIs au niveau du triangle des Bermudes. De plus, diverses sources (canalisées, etc.) font état d’anomalies pouvant provoquer le transfert, « ailleurs », du matériel (bateaux, avions) ou des humains, plusieurs explications étant données à ce transfert : une perturbation due à « l’ancien axe magnétique » (selon la source de Pierre Monnet), un complexe générateur hyperdimensionnel d’origine atlante (selon la source Métatron/James Tyberonn), etc.

* Mapa de la Cultura Tiahuanaco 1Passons sur la polémique relative à la très grande ancienneté de Tiahuanaco… La thèse de la recherche de l’or par des extraterrestres remonte à l’auteur Zecharia Sitchin. Si la planète Nibiru telle qu’il l’a conçue n’existe peut-être pas (voyez par exemple ce que dit Anton Parks à propos de cette planète hypothétique), Judi Sion (dans « Le grand potentiel humain », éditions Ariane, 2013) reprend la thèse des Annunakis venus sur Terre pour s’approvisionner en or. Par contre, le critique écrit que l’or se trouve couramment dans la galaxie, y compris dans les astéroïdes, et qu’en conséquence on ne voit pas l’intérêt que des extraterrestres auraient de venir sur Terre pour extraire ce métal. Mais, selon Anton Parks, les premiers humains du continent africain ont été réquisitionnés pendant plusieurs millénaires dans le but de récolter de l’or pour le Bestiaire Céleste. Néanmoins, écrit-il, les dieux sumériens n’avaient pas pour habitat une planète nommée Neberu ou Nibiru, et l’or ne leur servait pas de composant actif à la confection de son atmosphère censée ne plus retenir la lumière du Soleil. Il ne faut pas oublier qu’il s’agissait là d’une colonie extraterrestre échouée sur Terre et que les visiteurs n’avaient pas fait ce voyage pour aller chercher de l’or…

* Bien sûr, je ne pense pas que l’armée d’Alexandre le Grand ait été « attaquée par des soucoupes volantes », pas plus que je ne pense que l’épée Excalibur du roi Arthur ait pu être un « cadeau extraterrestre »… Quant à l’Allemagne nazie, elle n’a évidemment pas possédé de technologie extraterrestre (car, dans le cas contraire, elle aurait gagné la guerre !)… De plus, il est peu vraisemblable que le LHC (le grand collisionneur de hadrons) ressemble au calendrier maya.

* dinoasteroideLes dinosaures ont-ils été créés et exterminés par des visiteurs de l’espace ? Selon certaines sources, diverses espèces ont été apportées sur Terre (dont les dinosaures), et, effectivement, selon deux sources rappelées plus haut, l’espèce des dinosaures a été éradiquée par une espèce galactique (en « balançant » sur Terre un « projectile » ou astéroïde)… Quant à la coexistence (jugée par le critique – et les gens en général – fantaisiste) de dinosaures et d’humains – une allusion probable aux « pierres d’Ica » -, il est vrai que certaines sources « psychiques » font état de l’existence d’humanoïdes sur Terre bien avant l’Homo sapiens actuel. Si l’on en croit une source (censée être la Source) canalisée par Midaho, l’origine de l’humanité remonterait, par rapport à 1996, à 100 millions 776.960 ans… (« Dialogues avec Dieu », tome 1, éditions Hélios, 1996.)

* Nazca_lines_SpiralLes lignes de Nazca ne ressemblent certes pas à un aéroport, mais on peut concevoir une intervention extraterrestre sans pour autant accréditer l’idée de pistes d’atterrissage. On peut se référer, à ce propos, aux expériences de psychométrie qui furent réalisées par le sujet psi Raymond Réant, ainsi qu’à l’information canalisée reçue par Pierre Lessard (“Histoire sacrée”. Tome 1 : Pérou, éditions Ariane, 2011, p. 178.)

Signalons au passage que les « zitis », auxquels se réfère le critique, sont en fait les « Zétas » (identifiés aux Gris).

A la fin de son article, l’auteur donne ses conclusions sur l’origine des OVNIs, etc., des conclusions aussi farfelues et incorrectes que certaines de celles qu’il dénonce à propos d’“Alien Theory”. Mais avant, il écrit qu’il ne recommanderait pas la série documentaire, même à son « pire ennemi » (sic) et qu’il la recommanderait volontiers, en revanche, « à une bande de potes cherchant à occuper une soirée pizza-bière », la bière étant très importante, ajoute-t-il, « dans la mesure où on ne saurait apprécier ça sans être préalablement à moitié bourré ». Ou il la recommanderait à des étudiants en histoire « qui pourraient ainsi jouer à trouver le plus d’erreurs et de contrevérités possibles en une seule séance ». Pour ma part, je suis beaucoup plus « conciliant », et ce, pour une bonne raison : contrairement à ce que le critique (et tous ceux qui pensent comme lui) prétend, la théorie des anciens astronautes est exacte dans les grandes lignes, mais fausse dans certains développements présentés dans la série (voir ci-dessus). Le problème est évidemment de savoir discerner ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas… A ce titre, on ne peut pas qualifier la série, dans son intégralité, de « vaste escroquerie intellectuelle », contrairement à ce qu’écrit le critique. Tout au plus peut-on parler, pour certains développements (« soucoupes nazies », etc.), d’absurdités ou de spéculations sans fondement réel.

L’individu qui a rédigé l’article parle d’« intox » (ce qui n’est vrai que par rapport à certains dossiers) ayant assez duré et parle de sornettes gobées, sans se rendre compte que lui-même est victime d’intox et de croyance en des sornettes lorsqu’il réfute la thèse extraterrestre au profit de l’identification du « chaînon manquant » (sic) à des « archontes ou djinns polymorphes, ces watchers qui partent dans l’espace comme des bolides à travers l’univers », en vitesse supraluminique et en utilisant les vortex !! Ces djinns ou ces « invisibles » (sic), censés utiliser le « voyage astral », ont, écrit-il, été filmés par la NASA, et ces « orbes de lumière » (sic), ajoute-t-il faussement, se font passer pour des OVNIs. Les autres OVNIs sont « identifiés » par cet individu à des engins antigravitationnels d’origine humaine, un type de technologie qui est, prétend-il de façon fantaisiste et sans la moindre justification sérieuse, maîtrisé, « dans le plus grand secret » (sic), par les gouvernements !! Nous avons ainsi un individu qui pourfend par exemple (à juste titre) les « soucoupes volantes nazies » – mais aussi “Alien Theory” en général -, mais qui, nonobstant, fait appel à des djinns polymorphes parcourant l’espace interstellaire et « accuse » les gouvernements de cacher l’existence d’une technologie antigravitationnelle terrestre !! On se demande, dans l’histoire, qui est le plus « à l’ouest » (ou au nord, ou au sud, ou à l’est, je ne sais pas)… Puis nous retombons dans les délires sataniques : ce sont les djinns, écrit celui qui se transforme alors en fondamentaliste « chrétien », qui ont transmis à ces gouvernements « leur technologie atlante » (!) « en échange de leur adoration », suivant de la sorte le plan « de leur maître Satan » !! Dans son « argumentation » confuse (tellement mal exprimée que je suis contraint en partie de la reformuler en termes compréhensibles), le « chrétien » (enfin) dévoilé déclare : « vous commencez à comprendre, j’espère », qu’il faut « relier les points et user de discernement » (ce qui ne caractérise pas du tout cet individu !). Dès que « vous entendrez » parler d’extraterrestres, « fuyez », écrit notre théologien de pacotille, car, ajoute ce dernier de façon erronée, ils « ne sont pas ce qu’ils veulent bien nous faire croire », ceux qui prétendent le contraire n’étant « que des manipulateurs au service de la matrice et du projet Blue Beam » !! Enfin, assène-t-il, les personnes « qui disent la vérité » (sic) ne sont jamais invitées (c’est mon cas !) sur les plateaux télévisés, ce qui devrait nous « mettre la puce a l’oreille » (sic).

Il est consternant de voir combien certains « chrétiens » de pacotille en veulent aux « extraterrestres » au point de les transformer, à l’aune de leurs stupides croyances moyenâgeuses et ténébreuses, en djinns ou démons… Quant au projet Blue Beam, c’est une ânerie « complotiste » (mise sur le compte de la NASA !) que je dénonce dans un texte (dans la rubrique « Enigmes ») de ce site, ainsi que dans le chapitre 4 de mon livre : “Le retour du Christ : une réalité imminente ?”

Si peu de gens sont capables, en ce bas monde, de faire table rase de leurs préjugés religieux ou rationalistes réductionnistes, d’autres sont victimes de spéculateurs à l’origine de thèses erronées et plus ou moins fantaisistes. Tous ces gens s’avèrent incapables de faire preuve du (vrai) discernement nécessaire. Nous avons ainsi :

– Ceux qui, zététiciens ou non, discréditent systématiquement, à tort et à travers, le témoignage humain, et qui sont les champions des interprétations réductionnistes pseudo rationnelles.

– Les ufologues qui voient les extraterrestres « nulle part » (Jean Sider, etc.) et ceux qui les voient « partout » (Jean Goupil – décédé en 2014 – et Didier Leroux).

– Les individus qui, à l’époque des smartphones et autres tablettes numériques, ne voient que des démons ou des entités sataniques dans tout ce qui n’entre pas dans le cadre conceptuel étriqué et borné de leurs croyances religieuses obsolètes et primaires, certains de ces individus (comme le « critique » évoqué ci-dessus) reprenant à leur compte certaines thèses de certains ufologues spéculateurs (qui rejettent la thèse extraterrestre), thèses qu’ils accommodent à leur « sauce satanique ».

Ce déplorable état de fait est malheureusement appelé à perdurer encore longtemps, en espérant qu’il ne dure pas encore pendant des siècles, mais plutôt (ce qui est déjà beaucoup trop) pendant quelques décennies. Seule une manifestation extraterrestre officielle permettra de mettre « tout le monde d’accord »…

Alain Moreau

Share This:

Un commentaire

  1. Je ne pense pas qu’ Alien theory soit une série qui déballent connerie sur connerie.
    J’ai regardé des tas de documentaire mais je dois avoué que celui là est très poussé. Certes, il y a beaucoup d’épisodes farfelus et je pense qu’il y en a même des inutiles tellement il y a de preuves suffisantes. Alors j’ai voulu cramé la surprise car j’en pouvais plus d’attendre jusqu’à la dernière saison pour découvrir la vérité. Malheureusement, je ne sais pas si elle sera ou si elle est dévoilée dans cette série.( Elle est très légèrement abordé en l’espace de 2mn dans un épisode.) Elle est assez brutale et pas facile à s’avouer. J’en ai peut-être un peu trop découvert. Je comprends mieux pourquoi on la préserve. Mais de toute évidence, je n’accepte pas de voir des gens crachés sur cette série. Elle est tout à fait respectable.
    J’ai eut énormément de chance en faisant mes recherches de tomber sur un ex agent de la CIA faisant des révélations. Ce vieil homme atteint d’un cancer dévoile son secret professionnel. De là j’ai tout je me suis tout de suite renseigné sur les hommes politiques qu’il a connu et dont il parle. Dont un en particulier : Dwight D. Eisenhower. En voulant me resigner sur cet ancien président des Etats-Unis, je suis tombée sur des révélations de son arrière petite-fille qui s’est ultra documentés sur son arrière grand père. C’est absolument fou ce qu’elle raconte. J’ai alors fait des recherche sur un lieu et évènements en particulier dont elle parle mais qui sont également raconté par l’ex agent de la CIA qui en a fait + ou – l’expérience. Et tout cela est expliqué sur un site et même d’autres mais c’était déjà assez suffisant pour moi. Je n’ai pas pu aller jusqu’au bout, c’est tellement gros… et stupéfiant enfin il n’y a pas de mot. Je ne voulais pas en savoir autant, je ne pensais même pas que c’était possible. Mais d’un côté j’avais besoin de connaître cette vérité. Alors voilà tout ce que j’ai dit là était très flou, je ne veux pas forcément tout dévoiler sachant que c’est assez lourd et à ne pas prendre à la légère. Mais pour ceux que ça intéresse, vous avez la clé avec les 3 points de recherches principaux que j’ai cité.
    Dans tout les cas, la planète Terre n’est pas uniquement que celle de l’homme. Elle leur appartenait déjà bien avant nous.
    Donc c’est bien de faire des recherche sur les ruines, anciens textes et mythes mais il n’y a pas que ça. (Bien que je respecte tout cela évidemment) mais pour éviter de tourner autour du pot, il suffit de prendre compte des réels témoignages, et de révélations de personnes concernées et hautement placées dans les affaires d’Etat. Et oui, le secret professionnel fait front.

Les commentaires sont fermés