Pourquoi Raj Patel n’est pas Maitreya

Didier V. :

On peut se poser la question du pourquoi d’un tel article et quelle importance cela a finalement ? J’ai pu lire sur Internet que beaucoup de gens s’interrogent encore sur l’hypothèse que Raj Patel soit Maitreya et, sans même essayer de faire des recherches pour vérifier leur info, certains rédacteurs Web ont décidé qu’il en était ainsi : cela leur plaisait de décréter que Raj Patel est Maitreya, et ils ont inondé Internet de cette rumeur pour faire parler d’eux. Là où cette info circule, j’ai noté que c’est invariablement sur des sites parlant de complotisme et de chaos, genre de lieu où l’on peut dire tout et n’importe quoi pourvu que cela fasse le buzz.

Pour démêler le vrai du faux, j’ai donc effectué mes propres recherches, cela m’a paru nécessaire. Ayant trouvé la réponse, je vous la fais partager ici.  A mon sens, c’est le genre de rumeur qui n’aide certainement pas les gens, cela produit encore un peu plus de mirages chez beaucoup qui n’en ont pas besoin !

Le 14 janvier 2010, Benjamin Creme, lors de sa conférence publique à Friends House, Londres, a annoncé que Maitreya venait de donner sa première interview télévisée aux Etats-Unis et que des millions de personnes l’avaient entendu à la télévision ou sur Internet. M. Creme a déclaré : “Il a été présenté non pas comme Maitreya, l’Instructeur mondial et chef de notre Hiérarchie spirituelle, mais simplement comme un homme, l’un d’entre nous. De cette manière, il s’assure que les hommes le suivront et le soutiendront pour la vérité et le bon sens de ses idées plutôt que pour son statut. Il a parlé avec gravité de la nécessité de la paix, réalisable uniquement par l’établissement de la justice et le partage des ressources de la planète. Maitreya a donné de nombreuses interviews à la télévision à ce jour en Amérique, au Mexique, au Brésil, en Russie et en Chine, au Japon, Indonésie, Vietnam, Malaisie, Inde, et d’autres sont attendues partout dans le monde.”

Maitreya ne tient donc pas à faire connaitre son identité de suite, pas avant qu’il ne se décide d’apparaitre devant tous les postes de TV du monde entier pour faire sa Déclaration, comme l’explique B. Creme.

Certaines personnes ont cru l’avoir reconnu, et vous savez de qui je veux parler : Raj Patel. Né à Londres en 1972, il est un économiste, écrivain, chercheur, enseignant et militant politique américain d’origine britannique. Spécialiste de la crise alimentaire, il a notamment atteint la notoriété par la publication de ses ouvrages : ”Stuffed and Starved : The Hidden Battle for the World Food System” (2008) et ”The Value of Nothing : How to Reshape Market Society and Redefine Democracy”, qui sont des best-sellers dans le monde anglo-saxon. Il a contribué à la diffusion de la philosophie du partage.
Etant donné le CV d’un homme qui partage les mêmes convictions humanitaires que Maitreya, on pourrait penser en effet qu’il pourrait s’agit de Maitreya. Peut-être est-ce le cas, mais analysons tout d’abord les faits et ce qu’en disent les intervenants Raj Patel et Benjamin Creme :

1/ Lieu de naissance et de résidence : Contrairement à Raj Patel qui est né à Londres en 1972 et a poursuivi de longues études, Maitreya lui n’est pas né à Londres mais était en retraite en Inde, puisque Benjamin Creme nous affirme clairement : “Il est descendu de sa retraite dans l’Himalaya le 8 juillet 1977, il a séjourné quelques jours au Pakistan, puis s’est rendu par avion de Karachi à Londres le 19 juillet 1977.” (Le lieu exact de sa retraite dans l’Himalaya est Tushita au nord de l’Inde. Tushita signifie : « La place de la joie », la terre pure de la venue du Bouddha Maitreya. A Tushita, où a séjourné Maitreya, se trouve un important lieu de retraite et un centre de méditation. Tushita existe aussi sur le plan physique mais aussi éthériques.). On peut imaginer que Maitreya avait fort à faire lorsqu’il séjournait à Tushita.

2/ Une conférence et une interview de Raj Patel bien avant la première interview TV de Maitreya. B. Creme a déclaré que Maitreya venait de donner sa première interview télévisée aux Etats-Unis. Il ne précisait pas la date, mais comme il s’exprimait en ces termes : “vient de donner”, à la date du 14 janvier 2010, on peut raisonnablement en conclure que la première interview télévisée de Maitreya s’est produite en 2010 voir 2009. Pourtant, j’ai retrouvé une conférence télévisée de Raj Patel en 2008, le 16 mai 2008 en Californie, donc 2 ans avant la première apparition TV de Maitreya. Voici cette vidéo qui prouve que Raj Patel ne peut être Maitreya, dans la mesure où l’on accrédite les propos de Benjamin Creme : 

3/ Les démentis publics : à la suite d’une rumeur persistante selon laquelle Raj Patel serait en réalité Maitreya, Benjamin Creme et Raja Patel se sont exprimés dans le journal londonien ”The Guardian” du 20 avril 2010 : Raj Patel dément être Maitreya et Benjamin Creme confirme aussi que Raj Patel n’est pas Maitreya. Article du Guardian : https://www.theguardian.com/commentisfree/belief/2010/apr/20/raj-patel-maitreya-world-teacher. Voir la traduction à la fin de l’article.

4/ Le pouvoir de Maitreya : Si Maitreya ne veut pas pour l’instant être identifié, croyez bien que personne ne le pourra et encore moins faire circuler l’info sur Internet !

5/ Contenu des discours : Si Maitreya parle aussi des problèmes de l’alimentation dans le monde, c’est surtout autour des problèmes de justice et de paix qu’il oriente tous ses discours. Par contre, Raj Patel, lui, place le problème de la faim et de la mal-bouffe au cœur de ses discours. Cela donne un indice pour faire une différentiation nette entre les deux protagonistes.


Raj Patel n’est pas Maitreya, mais le Maître du monde est ici – et c’est nécessaire.

Benjamin Creme

Ce n’est pas une histoire mystique à dormir debout, mais une partie intégrante de l’histoire du monde.

Raj Patel parle d’une série de coïncidences qui eut pour effet de recevoir rapidement une avalanche de mails qui demandaient s’il était bien Maitreya, l’Instructeur du Monde, dont la venue est prédite depuis 35 ans.
[Sa réponse : Nous n’avons pas besoin d’un messie (et de toute façon, ce n’est pas moi) ,12 Avril].

Benjamin Creme : Je voudrais être clair sur le fait que nous, de ”Share International”, n’avons absolument rien à voir avec cette identification erronée, et nous regrettons la gêne occasionnée. Patel reconnait qu’il a bien des choses en commun avec Maitreya : “En l’occurrence, je pense que le partage, la fraternité, la justice et la coopération sont des choses formidables. Je pense aussi que la priorité à donner aux besoins des pauvres, des affamés et des opprimés, est la partie non négociable de notre avenir durable.”
C’est une des raisons de cette erreur d’identification stupide.

Patel écrit : “En partie, je m’attends à ce que cette histoire ne va pas s’arrêter là… C’est ainsi parce qu’elle correspond à un récit dans lequel nous baignons dès notre naissance… Dans les périodes merdiques, un personnage unique émergera pour faire toute la différence et tout changer… En fin de compte, les histoires de Messies sont des contes à dormir debout imprégnés de pouvoir. Cela pousse à attendre passivement le changement social, qu’un jour notre prince viendra.”

Benjamin Creme : Cependant, je n’ai jamais présenté Maitreya comme la figure d’un Messie qui vient pour tout illuminer, autour de lui, pour l’humanité passive. Maitreya lui-même peine à se faire comprendre lorsqu’il dit que chaque pierre, chaque brique de la nouvelle civilisation, doit être mise en place par l’humanité elle-même. Le libre arbitre de l’humanité est sacro-saint.
Ma plus grande différence avec Patel est ma conviction dans la réalité d’un « instructeur mondial ». A l’évidence, Patel ne pense pas que nous en ayons besoin. Des millions de gens ne sont pas d’accord avec cette idée et ont invoqué l’aide de Maitreya.
A mon avis, Patel laisse de côté un aspect des choses important et irremplaçable. Pourquoi pensons-nous qu’au cours des siècles, des gens comme Confucius, Krishna, Bouddha, Jésus et Muhammad, sont venus au sein de l’humanité ? Maintes et maintes fois, la doctrine d’un instructeur mondial s’est manifestée concrètement pour aider l’humanité en temps de crise. Je ne suis pas un « mystique », comme Patel le suggère, et ce n’est pas “une histoire mystique à dormir debout”, mais une partie intégrante de l’histoire du monde. Le rôle de l’instructeur mondial est maintenant tenu par Maitreya ; le précédent titulaire du poste était le Bouddha. C’est un poste dans notre Hiérarchie spirituelle des Maîtres, où l’on revient graduellement dans le monde physique dans lequel on a déjà vécu en tant qu’homme. Maitreya n’est pas un instructeur religieux, mais un instructeur spirituel au sens le plus large. Il parle vraiment de la liberté : la liberté pour chacun d’entre nous d’être lui-même, et il est venu pour montrer à l’humanité comment atteindre cette liberté vis-à-vis de l’endoctrinement, du conditionnement, de la pauvreté, et c’est son souhait le plus cher. D’ores et déjà, le monde s’éveille et approfondit sa compréhension par les énergies et les idées véhiculées par l’homme dont Patel pense qu’il est sans rapport avec nos besoins. Incognito, Maitreya parle déjà à des millions de gens à la télévision américaine, et ses idées et ses énergies inspirent pour beaucoup un nouvel espoir et la volonté de changer au mieux leur vie. Je ne suis pas un parieur, mais je parie que Raj Patel serait parmi les premiers à répondre à l’enseignement de Maitreya.

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.