Les théories complotistes

I. Complots et attentats sous fausse bannière :

Si les complotistes de tous poils font un usage immodéré et irrationnel des complots et des attentats sous fausse bannière, il n’en demeure pas moins que de telles choses ont, sur le plan historique, bien existé.

Voici ce que note Steven Greer à propos des événements sous fausse bannière :

« Par définition, un événement sous fausse bannière est une opération clandestine menée en utilisant les marques de reconnaissance de l’ennemi, et ce, dans le but ultime de donner l’impression que l’autre camp (l’ennemi) est directement responsable de cette attaque alors que cette opération a en fait été montée de toutes pièces… L’Histoire regorge d’événements de cette nature, comme l’explosion de l’USS Maine dans les eaux cubaines, ou l’incendie du Reichstag en 1933 qu’Hitler attribua aux communistes, ou encore l’incident du golfe du Tonkin qui poussa le président Lyndon Johnson à intensifier la guerre au Viêt-nam. Par ailleurs, la guerre en Irak a été justifiée en fournissant sciemment de faux renseignements selon lesquels Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive ! » (1)

Bien sûr, dans la sphère complotiste, certains dossiers posent problème et amènent à se poser de réelles questions. C’est le cas de l’attentat de John Kennedy, mais aussi des attentats du 11 septembre 2001. (Voyez mon texte : « 11 septembre 2001 : les révélations d’Arten et de Pursah », même rubrique.)

Néanmoins, à côté de ces questions légitimes, il existe toute une kyrielle d’affirmations et de « thèses » relevant, chez leurs défenseurs, de la crédulité, du manque de discernement et de l’obscurantisme.

Je distingue, pour ma part, deux catégories d’allégations fantaisistes :

– Il y a d’abord les faux complots et attentats sous fausse bannière, comme ceux associés à divers attentats islamistes (« Charlie Hebdo », 13 novembre 2015 à Paris…). Ces attentats sont le fait de jeunes radicalisés. Il n’y a point, derrière tout cela, de pseudos « illuminatis », ou je ne sais quoi d’autre. Imputer par exemple de tels actes au gouvernement est une aberration qui fait insulte à l’intelligence humaine. Les gens qui soutiennent ces aberrations, et notamment des jeunes sous l’influence de mauvaises vidéos et de mauvais sites sur Internet, souffrent d’une ignorance crasse des fondamentaux de l’ésotérisme. Si ce n’était pas le cas, ils sauraient (voir l’enseignement qui fut canalisé par Alice Bailey) que les religions dites abrahamiques sont sous l’égide du sixième Rayon de la Dévotion et de l’Idéalisme abstrait, l’un des défauts de ce Rayon étant l’adhésion fanatique à un idéal. On a connu, dans les siècles passés, de tristes exemples de cet état de fait dans le christianisme : croisades, Inquisition, massacre des Cathares et – par les fanatiques catholiques espagnols – des Mayas/Aztèques/Incas, lutte sanglante entre les protestants et les catholiques. A notre époque, c’est l’islam (et plus particulièrement sous sa forme dévoyée) qui est atteint par ce grave dysfonctionnement, les textes dits « sacrés » (Ancien Testament et Coran) comportant, hélas, des passages de haine envers les « incroyants » ou les croyants d’autres confessions. Il n’est pas difficile, pour de pseudos chefs religieux au discours fondamentaliste, ignares et fanatiques, d’entraîner dans leurs folies des jeunes en déshérence. Il n’y a pas besoin, pour cela, de faire intervenir des illuminatis ou ne je sais quoi d’autre. (Les ETs négatifs ont la cote ces temps-ci, quand ils ne s’agit pas des francs-maçons ! A une époque encore récente, c’était uniquement les juifs « qui portaient le chapeau »…)

– Il y a ensuite les thèses fantaisistes dans lesquelles les auteurs font des affirmations obscurantistes que l’on croyait réservées à une époque reculée, comme la « théorie de la Terre plate ». On peut ajouter à cette catégorie les allégations absurdes du genre : « les Américains ne sont pas allés sur la Lune ». Il paraît, d’après un sondage, que 19% des Français interrogés doutent ou ne croient pas que les alunissages aient eu lieu !

Il est aussi aberrant de constater qu’aujourd’hui il existe en France, d’après ce même sondage, 9% de gens qui pensent que la Terre est plate !! Consternant, surtout plusieurs siècles après Galilée… La faute, bien sûr, à Internet, mais aussi à quelques revues dont les responsables publient inconsidérément des articles d’un autre âge (mais pas du futur !), comme cela a encore été le cas dans le numéro de mai-juin 2018 de ”Top secret”, un numéro qui contient un article sur la « théorie » (!) de la « Terre plate », rédigé par… un jeune père de famille, qui publie son texte sous un pseudonyme (il n’a pas le courage de ses opinions), un article dont le contenu est le résultat de ses pérégrinations sur le Web. (C’est dire le ”sérieux” de ses sources, l’auteur faisant même référence à des « penseurs » de l’Antiquité.) Il faut croire que ces idiots pensent que les images de l’espace montrant notre planète bien ronde sont truquées ! Encore un complot, décidément… (Comme les quelques crétins qui nient l’Holocauste : les films et photos sont sûrement le fait de figurants décharnés !)

Certains sont aussi allés jusqu’à nier l’existence de la Station Spatiale Internationale !

Je traite, ci-après, de quelques aspects du complotisme, vrai et faux.

 

II. Des vidéos en ligne pour lutter contre le complotisme sur Internet :

 

Voici un texte publié, le 26 janvier 2018, sur Internet :

« Une campagne vidéo, lancée par l’observatoire Conspiracy Watch a vu le jour ce vendredi 26 janvier 2018 pour lutter contre les discours complotistes et de la haine sur Internet. Une dizaine de vidéos doivent être produites via les plateformes de partages et les réseaux sociaux jusqu’en juin 2018.

Une campagne vidéo, produite par l’observatoire Conspiracy Watch a été lancée ce vendredi 26 janvier 2018 pour démanteler les discours complotistes et la haine sur Internet. Ce projet intervient dans le cadre d’un partenariat noué avec la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah).

Une première infographie animée, qui présente l’ampleur de la Shoah et évoque sa négation à l’appui d’un commentaire sobre et didactique, a été mise en ligne ce vendredi 26 janvier 2018, veille de la journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité.

 

– Des formats courts et percutants :

 

‘On a souhaité développer des formats courts et percutants. Pour être repris sur internet, il ne faut pas simplement développer une parole institutionnelle, il convient d’avoir les bons outils à destination des jeunes’, explique le préfet Frédéric Potier, qui dirige la Dilcrah.

La vidéo souligne que le négationnisme repose sur quatre piliers  : l’ignorance des documents et témoignages’, ‘la mise en doute des faits ’, la falsification des preuves’ et la postulation de l’existence d’un grand complot’.

Des falsificateurs professionnels’ comme Robert Faurisson ont construit un discours négationniste’ aujourd’hui relayé, ‘sous couvert d’antisionisme’, par des polémistes condamnés pour incitation à la haine, tels Dieudonné et Alain Soral, annonce le commentaire.

 

– Une dizaine de vidéos à venir :

 

Une récente étude réalisée par l’Ifop pour son observatoire et la Fondation Jean-Jaurès, montre que 2 % des Français jugent que la Shoah a été ‘exagérée’. Cette proportion passe à 8 % chez le 18-24 ans,un écart suffisant pour qu’on puisse s’en inquiéter ’, déclare Frédéric Potier.

La deuxième vidéo de la série portera sur legrand remplacement ’. ‘Il y a urgence quand on voit que 48 % des Français approuvent l’idée de renvoyer les émigrés extra-européens. C’est un résultat de l’étude Ifop qui m’a surpris ’, confie Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch.

La prévention de la haine sur Internet figure parmi les priorités du plan interministériel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020, qui devrait être présenté en mars 2018, selon le préfet Potier.

Une dizaine de vidéos devraient ensuite être réalisées et diffusées. »

Voyez le site : www.conspiracywatch.info. A noter par exemple cette vidéo (mise en ligne le 23 mai 2018) titrée : « Les fantasmes sur les Illuminati ? De la paresse intellectuelle, selon Lionel Duvoy ».

« Qui était Adam Weishaupt, le fondateur de l’Ordre des Illuminés de Bavière ? Quels étaient les vrais symboles des Illuminati ? Les Illuminati étaient-ils des conspirateurs ? Lionel Duvoy répond à nos questions. »

Lionel Duvoy est le traducteur du livre intitulé : « L’école secrète de sagesse » (Dervy, 2017), dont voici la présentation (sur Amazon) :

« Quel destin singulier que celui des Illuminati ! Au XVIIIe siècle, ce n’est finalement qu’un courant maçonnique parmi d’autres. De surcroît, il ne vécut qu une dizaine d’années avant d’être interdit et durement réprimé dans sa terre d’origine, la Bavière, en 1785. Pourtant, un peu plus de deux siècles après, les Illuminati sont devenus une figure majeure de l’imaginaire occidental. Ces pages ont la force des documents authentiques. À leur lecture on entre dans l’intimité de ces hommes des Lumières, de leur émouvant et sincère messianisme de la raison et de leurs intenses convictions humanistes. On réalise aussi combien la contre-culture complotiste contemporaine a défiguré les Illuminati… et les a ainsi plus sûrement réduits au silence que la Sainte-Alliance des anti-Lumières en 1784. »

Voici deux commentaires (sur Amazon) de lecteurs de ce livre :

« Vous avez dit Illuminés ? Ceux de Bavière, bien entendu, les très médiatisés Illuminatis à la base des théories du complot de tout poil, divagations dont on trouve trop de traces sur le web et sur YouTube. Ce livre tombe à point nommé. C’est à un travail remarquable que les deux auteurs se sont livrés, en communiquant la hiérarchie ternaire de l’ordre de la fin du XVIIIe siècle :

• la classe minervale,
• la classe maçonnique,
• la classe des Mystères.

« Il manquait au sujet des Illuminés de Bavière un ouvrage exhaustif. Le voici, fruit d’une recherche poussée réalisée par Reinhard Markner et Josef Wäges dans les archives conservées en Allemagne, en Suède et ailleurs. Ce que nous révèle ce livre, c’est toute l’étendue de notre ignorance… Point de complot contre le pouvoir, contre l’Eglise ou contre les princes ; une sévère critique du vernis social et de la notion de ‘rang’. Une invitation à repousser toute velléité révolutionnaire au profit d’un perfectionnement moral intérieur. Le reste n’est que littérature à sensation. »

Voici, pour en revenir à notre époque, ce qu’on lit sur le site mentionné ci-dessus :

« L’attaque au couteau de la rue Monsigny (Paris, 9e arrondissement), le 12 mai au soir peu avant 21 heures, a causé la mort de Ronan Gosnet, 29 ans. Bien que revendiqué par l’Etat islamique au cours de la soirée, l’attentat a suscité son lot de commentaires complotistes sur les réseaux sociaux. Dans un thread sur Twitter, Conspiracy Watch a relevé quelques-uns de ces propos symptomatiques évoquant pêle-mêle la thèse du false flag, l’action sous cape d’Israël ou l’élimination suspecte de l’assassin, et publiés par des comptes Twitter peu suivis mais aussi par des commentateurs sur le site d’Alain Soral, Égalité & Réconciliation, ou sur Facebook, de la part du président du Réseau Voltaire-France, Alain Bénajam, un proche du théoricien du complot Thierry Meyssan. Le déroulement concomitant du concours de l’Eurovision remporté par la chanteuse israélienne Netta a renforcé chez certains l’hypothèse d’un complot ‘sioniste’. »

 

III. A propos des Illuminati :

Voici ce qu’écrit Serge Toussaint (www.blog-rose-croix.fr) à propos des Illuminati, Serge Toussaint étant Grand Maître de l’Ordre Rosicrucien A.M.O.RC. :

« Depuis quelque temps, on entend beaucoup parler des ‘Illuminati’ et du rôle obscur qu’ils auraient joué depuis leur apparition qui, si l’on en croit Dan Brown dans son livre ‘Anges et Démons’, aurait eu lieu en Italie au XVIe siècle. Pire encore, on prétend qu’ils existent toujours et qu’ils complotent contre l’humanité, partout où ils se trouvent et à travers une multitude de réseaux noyautant quasiment tous les domaines de l’activité humaine : politique, économie, finance, médias, science, ésotérisme, etc. En un mot, ils seraient au cœur de la ‘théorie du complot’, que nombre d’internautes commentent et relayent sur internet, sans parler des livres plus opportunistes les uns que les autres écrits sur le sujet à des fins commerciales.

Effectivement, il a existé une société secrète s’apparentant à celle que Dan Brown désigne dans son livre sous le nom d’Illuminati. D’après ce que je sais, celle-ci est apparue, non pas au XVIe siècle mais au XVIIIe, non pas en Italie mais en Allemagne, non pas sous le nom d’Illuminati mais d’Illuminaten, ou de société des ‘Illuminés de Bavière’. Il est vrai également que cette société secrète, sans aller jusqu’à comploter contre l’Église catholique, s’employa à remettre en cause ses dogmes et à œuvrer activement à l’instauration de l’athéisme et du rationalisme. Il est vrai également que c’est à travers certaines Loges maçonniques qu’elle tenta d’atteindre ses objectifs, jusqu’à sa mise en sommeil en 1784, sur décret de Charles-Théodore de Bavière.

Au regard des explications précédentes, vous comprendrez que le terme ‘Illuminati’ est impropre à désigner les ‘Illuminaten’ apparus en Allemagne au XVIIIe siècle, et qu’il l’est tout autant pour désigner les prétendus comploteurs qui s’emploieraient actuellement à nuire à telle race, nationalité, communauté, classe sociale, religion, etc., voire à l’humanité dans son ensemble. C’est là, au mieux une confusion de termes, au pire une manipulation. Toujours est-il que le lien établi entre les deux est tout aussi erroné que celui qui consisterait à utiliser le mot ‘Illuminati’ pour désigner tous ceux que l’on considère de nos jours comme des ‘illuminés’, au sens péjoratif et négatif du terme.

Qu’en est-il donc des véritables Illuminati ? D’après la Tradition rosicrucienne, c’est le nom que portaient les membres d’un Ordre mystique qui fut fondé au XIIe siècle, lors des premières croisades, dans le but d’œuvrer au rapprochement du Christianisme et de l’Islam, qui se combattaient alors au nom de Dieu. Cet Ordre était composé de Chrétiens et de Musulmans, mais également de Juifs. Tous avaient en commun de vouloir mettre fin aux croisades et de promouvoir la tolérance religieuse. De nos jours, l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix se donne entre autres pour mission de perpétuer cet idéal de paix et de tolérance, ce qui explique pourquoi l’une des sections de son enseignement est intitulée : ‘section des Illuminati. Vous conviendrez certainement qu’on est bien loin de ce qui est dit généralement à propos des ‘Illuminati’ par ceux qui ne savent pas de quoi ils parlent.

Personnellement, je ne crois pas à la ‘théorie du complot’ (cf. sur ce blog : ‘A propos du Nouvel Ordre Mondial’). De mon point de vue, ce n’est pas chez de prétendus comploteurs qu’il faut chercher la cause des problèmes auxquels l’humanité est confrontée en divers domaines, mais dans les comportements individuels et collectifs de tous les êtres humains. Certes, il est plus facile de penser que l’on subit les mauvaises actions de quelques-uns qui agissent dans l’ombre, que de se remettre en cause soi-même. Mais c’est là une attitude qui me semble à la fois naïve et irresponsable. Quant à ceux qui ne se limitent pas à adhérer à cette théorie mais qui l’alimentent, ne sont-ils pas eux-mêmes des manipulateurs ? Quoi qu’il en soit, les Illuminati, au sens rosicrucien du terme, n’ont strictement rien à voir avec elle. »

 

IV. Quelques discours de complotistes :

Nombreux sont, sur le Web, les propos de complotistes, sur les réseaux sociaux (et notamment Facebook), sur des sites de mauvaise qualité, ou dans des vidéos YouTube (sans oublier les commentaires associés). J’ai moi-même quelques « amis facebookiens » qui tiennent de tels propos, mais je n’ai pas le temps de perdre mon temps (surtout à mon âge, le temps étant d’autant plus précieux) à répondre à toutes ces âneries (relatives au prétendu projet Blue Beam, etc.), d’autant que cela tourne vite à l’insulte. (Ceci est aussi vrai pour les multiples contrevérités énoncées par moult commentateurs incompétents, « rationalistes » ou non, sur les OVNIs ou d’autres phénomènes « extraordinaires ».) Aussi, je me contente ici de donner quelques exemples extraits de commentaires de « disciples » de Laura Marie.

Dans la rubrique « Spiritualité du troisième millénaire », je consacre un texte critique à Laura Marie, qui a fondé son Académie virtuelle (sur Internet), l’Académie Harmonic Universe. J’évoque notamment sa prédilection (sur son site Web, etc.) pour les diverses thèses complotistes (attentats contre « Charlie Hebdo » et attentats parisiens du 13 novembre 2015 qualifiés d’attentats sous fausse bannière, etc.). Ses commentaires à ce sujet étaient « likés » par des « followers » de sa page Facebook (elle a enlevé celle-ci fin janvier 2018), lesquels entérinaient toutes ses « analyses », même sur le film de Luc Besson (un film que je suis allé voir le premier août 2017) : « Valérian et la cité des mille planètes » (voir le podcast « Actualité cosmique » du 30 juillet 2017), ainsi qu’en témoigne cette intervention sur la page de la vidéo YouTube du podcast :

Commentaire de Myriam Ablon :

« Merci Laura Marie. J’ai vu le film de Besson, et j’ai eu la même analyse que toi, certes en moins fouillée. J’ai eu l’impression de me balader dans la tête d’un ado assis devant une console de jeux vidéo, donc vivant une réalité virtuelle sous contrôle mental. En bref, j’ai trouvé ce film déshumanisé et déshumanisant. En effet, il y a la promotion du transgenre, ainsi que la confusion des genres féminins et masculins et leur inversion. La scène de Rihanna fait penser effectivement aux reptiliens qui ont le pouvoir de changer de forme. Par contre, je n’ai pas trouvé les personnages attachants et ce film sans émotion, mais c’est sans doute que les références ne parlaient pas à mon émotionnel. Je me demandais si tu allais parler de Macron, et là encore c’est exactement ce que je pense. En passant, Macron est l’anagramme de MONARC c’est clair, tout comme le rite satanique et maçonnique de son intronisation au Louvre et les signes illuminatis avec ses ministres sur la photo officielle du nouveau gouvernement. Oui, Rihanna en visite à l’Elysée a reçu 80 millions pour un programme pour l’éducation. C’est terrifiant ! Et le programme de vaccinations (11 vaccins) obligatoire, on a franchi une étape de plus dans l’horreur. Vaccination pour un contrôle mental, une stérilisation ou pour le programme d’élimination d’une grande partie de l’humanité !!! Quand on est conscient de tout cela, qu’on voit, on n’a vraiment pas le cœur léger ! Je vois tellement de gens de tout âge programmés, qui ne voient pas les manipulations, c’est terrible ! Je suis aussi d’accord sur ce que tu dis sur le New Âge. Merci, car je me sens moins seule en écoutant des personnes comme toi qui rejoignent ce que je perçois. »

La prénommée Myriam écrit que Macron est l’anagramme de MONARC. Ce n’est pas vraiment exact car il s’agit de MONARCH et non de MONARC. Il n’y a pas de H dans Macron… Quant à dire qu’il est “terrifiant” que Rihanna a reçu 80 millions pour un programme pour l’éducation…

Et nous avons aussi cette « proposition » faite par Jamila Peiter :

« PROPOSITION : Moi aussi je suis ravie de ce nouvel épisode. Proposition : Que chacun(e) essaie dans son quartier ou village de former des mini-groupes de seulement 3 ou 4 personnes, sinon c’est la pagaille, juste question d’échanger entre nous sur ce type de sujet puisque nous ne pouvons le faire avec les nôtres. Il n’est pas question d’aller CONTRE quoi que ce soit, mais de renforcer tous les éléments qui mènent vers la lumière. »

En matière de complotisme, Laura Marie a été coutumière du fait. Elle fait partie de cette frange d’illuminés complotistes qui pullulent sur le Web sur de mauvais sites, dans des vidéos YouTube, et bien sûr dans de multiples réseaux sociaux (surtout Facebook). Ces débiles voient des complots partout (certains ont même insinué que la Station Spatiale Internationale n’existe pas !!), y compris, bien sûr, dans les attentats islamistes présentés systématiquement comme des « attentats sous fausse bannière ».

Bien sûr, les commentateurs du texte de Laura Marie sur les « attentats sous fausse bannière », ainsi que ceux de la page Facebook, ont entériné, dans leur très grande majorité, cette pseudo « explication » donnée par Laura Marie. A cet égard, on ne peut que constater cette mentalité moutonnière fréquente dans divers groupes ayant, à leur tête, un « instructeur », un auteur ayant x milliers de fans, voire un « guru »… Si il/elle le dit, c’est que c’est vrai, c’est que cette personne a raison car on l’aime et que c’est le/la meilleure. Rares sont les personnes qui, dans ce genre de groupe, utilisent un peu leur esprit critique pour aller à contre-courant des assertions, parfois erronées, de leur « leader » ou « maître à penser ».

Dans les commentaires suivant l’article de Laura Marie sur la tragédie du 13 novembre 2015, il y a celui-ci (celui d’un nommé « Floc’h ») :

« Faut apprendre à se méfier des médias, toujours se demander à qui profite le crime ; depuis 1997 je n’ai pas allumé mon téléviseur. Toute cette masse d’infos sonne tellement faux (l’affaire Mohamed Mérah, le faux attentat de Londres de 1997, le faux attentat de Boston, l’attaque du ‘Charlie Hebdo’. Il y a tellement d’incohérences dans chacun de ces pseudo attentats qu’il faut être aveugle pour tomber dans des pièges aussi grossiers. Le plus difficile, c’est d’aborder ce sujet avec les gens de mon entourage, ils ne sont malheureusement pas encore prêts… »

Ce stupide commentaire est tout à fait typique du complotiste primaire de base. Je ne savais pas que les attentats de Londres (les attentats de Londres datent de 2005, autant que je sache), de Boston, etc., étaient des « faux » ! Les prétendues incohérences ne le sont que pour des individus qui cherchent absolument à justifier leurs idées absurdes. Et s’il faut être aveugle pour tomber dans des pièges grossiers, ce ne sont pas ceux désignés par le complotiste ci-dessus, mais plutôt ceux, en matière d’attentats, de la dénonciation irrationnelle et systématique des médias. Voilà par ailleurs un individu qui n’a pas ouvert son téléviseur depuis 1997 ! C’est une excellente façon de faire l’autruche, en évitant de se confronter à des éléments d’information allant à l’encontre de ses idées préconçues. Et si les gens de l’entourage du scripteur ne sont pas prêts à écouter les convictions complotistes affichées, ce ne peut qu’être positif, dans ce cas précis.

Voici le commentaire que j’ai voulu mettre, commentaire qui a été censuré, c’est-à-dire non publié :

« Votre commentaire est le seul pertinent ici, Jean (21 h 46) ! Je suis très déçu par le discours de Laura Marie (et de tous ceux qui ‘boivent ses paroles et écrits’ sur ce sujet) à propos de ces inepties complotistes auxquelles elle adhère avec une absence totale d’esprit critique. J’ai d’ailleurs eu affaire, sur sa page Facebook, à une Bruxelloise qui m’a ‘agressé’ parce que je taxais d’ineptie l’affirmation relative à une ‘mise en scène’ des attentats du 13 novembre. Ce qui est ‘amusant’, c’est qu’il existe à Molenbeek, tout près de Bruxelles, donc tout près où elle habite, un… fief de radicaux islamistes ! C’est de là qu’à été planifiée la vague d’attentats du 13 novembre. J’ai appris cela sur BFMTV (et iTélé). Ah mais oui, c’est vrai, que suis-je con, c’est un média, il n’est pas crédible… Les médias tant honnis ici expliquent pourtant très bien la genèse de cet événement parisien tragique, mais les fadas du complot tous azimuts ont leur propre version inventée de toute pièce… »

Si mon commentaire – dans lequel j’avais par erreur mis « septembre » au lieu de « novembre » – n’a pas été mis en ligne (il s’agit là d’un cas caractérisé de censure), il y avait, à la place, ce commentaire d’un nommé « Guyomard » :

« Bonjour… Il y a forcément complot pour organiser de tels actes, mais la question est légitime : ‘à qui profite le crime?’… Pierre Hillard parle bien de tout ça… et ce n’est pas un clown a priori. »

Il y a « forcément complot » ? Il n’y a là aucune argumentation censée, simplement une affirmation dépourvue d’éléments factuels pour l’étayer.

Voici ce que j’ai écrit sur la page Facebook de Laura Marie, suite au commentaire d’une Bruxelloise relatif à une « mise en scène » :

« Je ne comprends pas ce genre de propos ineptes. De quelle ‘mise en scène’ parlez-vous ? Comme pour ‘Charlie Hebdo’, il s’agit de la mouvance terroriste (Daech, etc.) qui est impliquée. »

Réponse de la Bruxelloise Rajaa Lili : « C’est ton propos qui est inepte, pas le mien. Commence par déprogrammer ton cerveau du lavage de cerveau que vous subissez via les médias, et après tu pourras peut-être mieux comprendre et voir les choses autrement. Le terrorisme oui ça existe (un peu), mais il faut être dupe pour croire à cet extrême, le terrorisme à toutes les sauces svp. » (Réponse « likée » par trois autres prétendues « déprogrammées »…)

Ma réponse : « Rajaa Lili Le problème, c’est que vous et bien d’autres gens comme vous avez une fâcheuse tendance à voir des complots n’importe où, comme d’autres voient des trucages partout. Et non, c’est votre propos qui est inepte, pas le mien. Et s’il doit y avoir une déprogrammation de lavage du cerveau, c’est le vôtre qui en a besoin. Ce qui vous fait défaut, c’est l’esprit critique. Ce qui s’est passé cette nuit et en bien d’autres circonstances montre bien que le terrorisme n’existe pas seulement ‘un peu’, mais bien beaucoup, car cet ‘extrême’, dont vous niez l’existence, fait bien partie de la nature de certains individus inféodés à des idéologies politiques et religieuses. Je ne comprends pas comment il se fait que quelqu’un puisse m’accuser de mettre du ‘terrorisme à toutes les sauces’, alors que la nature des actes commis est l’expression même de ce terrorisme. Mieux comprendre et ‘voir les choses autrement’ ? Laissez-moi rire ». (Ma réponse a été « likée » par quatre personnes.)

Réponse de Rajaa Lili : « Tu peux continuer tes commentaires sur le mur de la page, pas en répondant à moi, je ne suis pas là pour débattre avec toi, tu m’as l’air infini, honnêtement je n’ai pas lu ton commentaire en entier, je ne gaspille pas mon énergie à te répondre. Baigne dans ton point de vue. Ok Alain Moreau, c’est clôturé ici. Bonne chance ailleurs. »

Je suis « infini » ? « Moi, pas comprendre »…

Réponse de l’une des quatre personnes qui m’ont « liké » : « Rajaa Lili Sectaire… »

Réponse de Rajaa Lili : « Eudoxie Tarot Mais tu piges par où toi aussi ? C’est clôturé ici. Bonne chance ailleurs. Même quelqu’un qui a une débilité légère aurait compris le message. Débat terminé sur mon commentaire. »

C’est ce qu’on appelle une procédure d’évitement…

Réponse de Hannah Lawyer-Endless (qui me donne un lien sur les Illuminati) : « Les francs-maçons écrivent pourtant à ce sujet, or, bon, les FM ne sont pas n’importe qui, si même eux écrivent sur les complots… Alain Moreau, c’est pas un homme lambda qui va inventer ça. »

Ma réponse : « Hannah Lawyer-Endless Il ne faut pas confondre les spéculations sur les Illuminati (par ailleurs mis à toutes les sauces, il faut voir par exemple les absurdités de David Icke) avec les attentats du 13 novembre et de janvier qui sont le fait de jeunes radicalisés sous la coupe de Daesh. »

Par contre, j’ai été consterné – mais faut-il s’en étonner ? – par le nombre de personnes (presque toutes, en fait) qui ont entériné, sans esprit critique, les propos de Laura Marie, allant jusqu’à parler de « vérités »… Il s’agit là de la mentalité moutonnière de masse, celle des « fans » qui suivent aveuglément les propos de leur « leader » ou « maître à penser ». J’ai mis, sur la page Facebook de Laura Marie, mon petit commentaire censuré sur son site, avec la citation (voyez plus haut) du prénommé Jean. La première fois que je suis allé vérifier, j’ai constaté que personne n’avait réagi (ni « likes », ni réponses). Néanmoins, le 20 novembre 2015, j’ai eu droit à une réponse du nommé « Anarchovégé Végé Ufo » (Kevin Milhamont) :

« Les ignorants comme toi se complaisent dans la bêtise. Tu te réveilleras un jour, pour le moment tu préfères boire comme de la soupe la propagande médiatique et les discours d’officiels totalement corrompus. »

Je lui ai répondu sur le même ton « agressif », mais j’ai pu constater ultérieurement que le texte ci-dessus et ma réponse ont disparu… Par contre, subsistait toujours le lien vidéo que mon contradicteur avait mis à la suite de sa « délicate » réponse, vidéo ainsi titrée : « Fabius, Valls et Hollande : les trois malfaisants ». C’est tout dire (même si je n’ai aucune « coloration politique »)… Cet « anarchiste végan » m’avait auparavant envoyé, par email, plusieurs textes et un lien/vidéo relatifs à ses cogitations complotistes. Il en a aussi profité pour m’écrire, sur sa page Facebook, un commentaire ridicule.

 

– Les francs-maçons au bûcher et les femmes au foyer !

On en lisait parfois de « drôles » sur la page Facebook de Laura Marie. Voici par exemple ce qu’écrivait un nommé Kevin Casta (4 juin 2017, 13 h 55), un « fan » de Laura Marie :

« Pour toi, les francs-maçons ont le droit d’exister ? C’est une blague… justement franc-maçon = mauvais, les francs-maçons ne servent à rien, il faut les brûler sur un bûcher » (écrit : buchet !), « ce sont des sataniques anti-spiritualité. » (Post dans le lien de Laura Marie – 3 juin 2017 – à propos du premier robot dans la police de Dubaï.)

Le même type écrit dans la foulée :

« Misogynie ? Je connais pas ce mot, c’est une invention du 21ème siècle de femme frustrée… Il est bien naturel que la femme s’occupe des taches ménagères, de la maison pendant que l’homme travaille, c’est ce que la Source veut, mais justement les sociétés occultes comme la franc-maçonnerie poussent la femme à se rebeller contre le ‘sexisme’ alors que c’est naturel. Le féminisme et la lutte ‘pour le droit des femmes’, c’est mal. »

Ouf ! On a envie de lui dire : toi, tu es un malade. C’est dire le niveau des enamourés de Laura Marie ! Bien sûr, cet individu n’a pas été « banni »… Certains fans de Laura Marie étaient parfois consternants de bêtise. Ainsi, une fan a demandé à Laura Marie (qui ne lui a pas répondu) ce qu’elle pensait de la théorie de la Terre plate, pendant qu’une autre (Sabrina Monger, 24 juillet 2017) a écrit qu’elle croit que les extraterrestres sont des démons faisant partie d’une dimension parallèle. Elle ne croit pas aux êtres qui viennent d’une autre planète, d’un autre système solaire ou d’un autre univers ! (Pourquoi, alors, « suit-elle » Laura Marie ?) Elle croit plutôt aux « dimensions qui se chevauchent » (ce qui n’est pourtant pas incompatible). Il est consternant de constater que des croyances obscurantistes religieuses (référence aux démons) se retrouvent chez quelqu’un qui suit un « enseignement » qui devrait pourtant permettre de s’affranchir de ce genre de délire (complots mis à part, bien sûr)…

Voyez aussi, à titre de complément, mon texte : « New Age, maîtres spirituels et spiritualité », et plus précisément la partie VI : « Laura Marie et ses ‘adeptes’ ».

 

V. Roswell ne relève pas du complotisme :

Dans un numéro du journal ”Sud Ouest” est paru un article, publié en janvier 2018, consacré aux « fake news » et aux thèses complotistes.

Dans cet article de deux pages, le journaliste Julien Rousset a notamment mentionné « 6 classiques du complotisme » (sic), parmi lesquels… Roswell ! Certes, ce n’était pas la première fois – on avait déjà vu cela dans un autre article de ”Sud Ouest” – que cet amalgame était fait, d’autres journalistes, ainsi que le sociologue Pierre Lagrange, ayant fait auparavant cet amalgame consistant à confondre (par incompétence ou sciemment, dans un but de discrédit) les notions de « préservation d’un secret pour des raisons de sécurité nationale » et de « complot ».

Voici le contenu de l’e-mail que j’ai envoyé au journaliste de ”Sud Ouest” :

« Bonjour M. Rousset,

J’ai lu votre dossier paru dans ‘Sud Ouest’ du 24 janvier 2018, pages 2-3, à propos des fake news et du complotisme.

Page 3, il y a un encadré à propos de ce qui est qualifié de ‘6 classiques du complotisme’ (Illuminatis, Lune, Attentats, JFK, E. Prestley/M. Jackson, Roswell).

Si je suis parfaitement d’accord pour dénoncer la plupart (notamment les plus débiles, comme celle de la Terre plate par exemple) des théories complotistes (sauf celles avérées dans l’Histoire) et pour lutter contre elles, ce qui est une œuvre de salubrité publique, je me dois de faire observer que le dossier Roswell n’a nullement à figurer (ce n’est certes pas la première fois que cette erreur est faite dans ‘Sud Ouest’) dans la liste des théories du complot. Comme d’autres avant vous (Pierre Lagrange, etc.), vous confondez ‘complot’ et ‘préservation d’un secret pour des raisons de sécurité nationale’. Je m’intéresse depuis longtemps aux diverses facettes du phénomène OVNIs, y compris bien sûr au dossier Roswell. Il y a tout un débat contradictoire sur le dossier Roswell, comme sur bien d’autres, et il n’est pas correct (car c’est inexact) de qualifier de ‘complotistes’ ceux qui (comme moi d’ailleurs) soutiennent la thèse extraterrestre. (Je ne parle pas de ‘l’autopsie’, qui doit être dissociée du vrai dossier.) Un examen détaillé (et non celui, superficiel, que vous et bien d’autres font) de ce dossier controversé à multiples facettes montre, pour les gens bien informés, que la thèse des ballons Mogul, par exemple, ne résiste pas à l’examen. L’auteur ufologue Gildas Bourdais a ainsi montré, dans diverses publications, l’inanité de cette explication. J’en parle moi-même sur mon site Web (www.mondenouveau.fr).

Je vous envoie, en pièces jointes, les pages de couverture de trois livres sur Roswell publiés en 2017 :

A noter qu’un autre crash de ‘soucoupe volante’ a eu lieu également au Nouveau-Mexique en mars 1948. Là aussi, ce cas, qui a longtemps été présenté comme un canular, a été réhabilité par le travail consciencieux de plusieurs enquêteurs, dont William Steinman (1986) et Scott Ramsey. Voyez le livre (voir la pièce jointe associée) paru en 2017 :

Il n’y a point de ‘complots’ dans tout cela, simplement la volonté délibérée de dissimuler des événements d’importance majeure dont la divulgation aurait eu des impacts majeurs (scientifiques, religieux, etc.) déstabilisants.

Bien sûr, mettre sur le compte du ‘complot’ la défense de la thèse extraterrestre pour le crash – je signale qu’il ne s’agit aucunement de la simple observation d’un ‘objet scintillant’, mais de témoignages relatifs à la récupération d’un engin et de corps – à Roswell, cela traduit avant tout une volonté de discréditer auprès de la pseudo intelligentsia l’explication extraterrestre en mettant cela sur le compte de thèses farfelues, mais c’est un procédé qui relève en fait d’un réel manque de discernement, d’un manque de compétence et d’un manque d’honnêteté intellectuelle.

Bravo par contre pour le dossier d’une page, dans un précédent numéro de ‘Sud Ouest’ (fin décembre 2017), à propos des récentes ‘révélations du Pentagone’ (à propos des OVNIs bien sûr).

Alain Moreau »

Le 26 janvier 2018, Julien Rousset a eu l’amabilité de me répondre (par e-mail) en ces termes :

« Bonjour monsieur Moreau,

Merci de votre lecture et de votre commentaire, je comprends la différence que vous établissez.

Bien à vous,

Julien Rousset

Sud Ouest

Reporter aux actualités générales »

Je consacre, sur ce site, plusieurs textes au dossier Roswell (dans la rubrique « Présence extraterrestre »).

Alain Moreau

 

Référence :

1. Steven Greer, « Non Reconnu », éditions Ariane, 2017, p. 338.

Share This:

Les commentaires sont fermés