Encore des apparitions d’O.V.N.I aux Pastressis

Témoignage de mon amie Viviana.

Le 6 mars 2019 vers 21 h 00 à la tombée de la  nuit, les habitants de la ferme des Pastressis ont eu la surprise d’observer, en contre-bas de chez eux, à une centaine de mètres, des dizaines de lumières blanches très brillantes. D’une vingtaine de centimètres de diamètre, elles se mouvaient à quelques mètres du sol, allant dans toutes les directions dans un ballet coordonné et dans un périmètre de quelques dizaines de mètres. Pour Viviana et Stéphane, c’était un spectacle et une chance inouïe de pouvoir être témoin de telles manifestations, mais pour le couple voisin occupant l’autre partie de la ferme c’était plutôt vécu dans l’agitation et la stupeur. Croyant tout d’abord à des rôdeurs, le couple ne tarda pas à prévenir leurs amis voisins de la Bastide à 200 mètres plus bas, lesquels laissaient souvent leurs vaches paître la nuit dans le champs, sauf que ce soir-là il n’y avait pas de vaches… Et les voici donc tous se dirigeant avec des lampes torches quelque peu paniqués, à travers le champ vers les supposés intrus qui eux continuaient à agiter leur lumière sans qu’il y ait le moindre faisceau dirigé vers le sol. Seuls Viviana et Stéphane restèrent à leur place, devant chez eux, à observer ce qu’ils savaient être des objets non identifiés et non de simples rôdeurs ou campeurs. Viviana fut surprise et amusée d’observer ensuite ces étranges lumières réagir à l’arrivée du groupe sur place : ces lumières semblaient tournoyer et les suivre à leur insu en effectuant des déplacement très rapides mais bien coordonnées, comme s’il s’agissait d’un jeu. Notons que Viviana avait déjà été témoin d’une intrusion d’une de ces sphères lumineuses dans sa chambre au 1er étage, il y a quelque temps (voir l’article à ce propos). Ces intelligences connaissaient donc bien Viviana. Là où ça devient étrange, c’est qu’une fois arrivé sur place, le groupe ne vit aucune lumière alors qu’au même moment Viviana et Stéphane continuaient, eux, à voir ces lumières ! Il n’y avait aucune trace de quoi que ce soit dans le champ ! L’activité bien visible de ces lumières a ensuite continué pendant de longues minutes, au nez et à la barbe du corps expéditionnaire revenu médusé. Finalement, au bout d’une demi-heure  elles disparurent subitement. Ce soir-là, il y a eu au moins 6 témoins.

Un peu plus tard dans la soirée, Brian appela sa mère Viviana pour lui montrer, de la fenêtre de sa chambre, l’apparition furtive d’une soucoupe blanche et luminescente ; elle mesurait environ 10 mètres de diamètre et était juste stationnée à 20 mètres d’eux au-dessus du sol. L’O.V.N.I ne resta que quelques secondes lorsqu’il fut vu, et il disparut subitement en faisant un bruit électrique. Et puis, plus rien. Un petit clin d’œil sans doute des extra-terrestres qui ont sans aucun doute un grand sens de l’humour !

Voilà pour les faits tels qu’ils se sont déroulés. Pour ce qui est de l’explication, selon moi la trentaine de lumières provient de sondes d’un niveau technologique très avancé, pilotées à distance par des intelligences extraterrestres sans doute venues effectuer des prélèvements ou analyses (peut-être de la radio-activité) à cet endroit. Comme ils peuvent aller et venir d’un plan éthérique à l’autre, ils disparaissent des yeux immédiatement. Et où retournent-ils après ? A maintes reprises, des témoins dans les environs affirment avoir vu des sphères de lumière plonger dans le sol. Ce soir-là, ce ne fut pas le cas, mais il est raisonnable de penser que ces sphères retournent quelque part dans les profondeurs du Bugarach dans un autre plan éthérique plus subtil que le nôtre, une base souterraine sans doute, théorie souvent évoquée.

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.